RSS

[BOUQUINS] John Grisham – Les Partenaires

06 Oct

J. Grisham - Les partenairesMon marathon littéraire sous le signe du thriller me réserve encore quelques découvertes mais, de temps en temps, je vais l’émailler par quelques « valeurs sures » du genre ; mon choix se portera donc sur John Grisham et son dernier opus en date, Les Partenaires.
David Zinc, jeune et brillant avocat dans l’un des plus prestigieux cabinet de Chicago décide un beau matin de changer de vie. Il quitte son job et file prendre une cuite dans un bar avant de se retrouver, presque par hasard, chez Finley & Figg, un modeste cabinet sont les deux associés ne semblent pas vraiment à cheval sur la déontologie. Le jeune homme, déjà bien bourré, affirme qu’il souhaite rejoindre leur cabinet. Et de fait le lendemain il se présente, frais et dispo, chez ses nouveaux partenaires qui l’embauchent. Justement le cabinet envisage de se joindre à un recours collectif contre un puissant groupe pharmaceutique soupçonné d’avoir mis sur le marché un médicament potentiellement dangereux pour les patients. Dès lors les trois associés, aidés de leur secrétaire juridique, vont tout mettre en oeuvre pour constituer un dossier solide sensé leur assurer la fortune. A condition que David (Finley & Figg) parvienne à terrasser Goliath (Varrick Labs)…
Ceux qui affirment que quand on a lu un roman de John Grisham on les a tous lus n’ont pas dû en lire beaucoup avant de prononcer un verdict aussi péremptoire qu’infondé ; certes la quasi totalité de ses bouquins sont des thrillers juridiques mais ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas une « identité » propre… Mais bon laissons ces mauvais coucheurs (et mauvais lecteurs) là où ils sont ! Pour ma part pour avoir lu une bonne partie de sa prose je n’ai jamais été déçu, la qualité est inégale mais globalement ça reste des intrigues bien ficelées souvent enrichies d’un regard sans concession sur la société américaine. Ce dernier opus ne déroge pas à la règle et c’est notamment l’industrie pharmaceutique qui est mise sur la sellette mais aussi les gros cabinets que l’on pourrait comparer à des « usines à avocats ». Par contre au rayon des nouveautés on trouve de nombreuses touches d’humour dans le récit (surtout dans la première partie, avant que l’affaire ne soit réellement lancée). Autre originalité de ce titre par rapport à ses prédécesseurs l’intrigue principale (la confrontation entre F&F et Varrick Labs) est émaillée de plusieurs affaires « secondaires » (essentiellement les dossiers que monte et défend David). Pour le reste Les Partenaires se classe dans les thrillers 100% juridiques de l’auteur qui maîtrise toujours aussi bien les arcanes du système judiciaire américain.
Pour moi c’est du tout bon, des personnages crédibles et attachants, une intrigue bien ficelée et riche en rebondissements… Les adeptes de Grisham adoreront, les autres détesteront sans doute (mais on peut se demander pourquoi ils persistent s’ils n’aiment pas l’auteur… doivent être un peu maso sur les bords).
Difficile de ne pas faire le rapprochement entre le Krayoxx (le médicament supposé nocif de Varrick Labs) et le Mediator des Laboratoires Servier ; d’une part ils sont sensiblement identiques (ce sont deux hypocholestérolémiants) et les effets secondaires nocifs sont les mêmes (valvulopathies pouvant entraîner la mort). De là à penser que John Grisham s’est inspiré du scandale du Mediator pour son nouveau roman il n’y a qu’un pas que je n’hésite pas à franchir allégrement…

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 6 octobre 2012 dans Bouquins

 

4 réponses à “[BOUQUINS] John Grisham – Les Partenaires

  1. zofia

    8 octobre 2012 at 03:44

    Autant j’adore les thrillers autant j’ai beaucoup plus de mal avec ce genre de polars trop juridiques pour moi.

     
    • Lord Arsenik

      8 octobre 2012 at 06:25

      Alors évite celui là il est vraiment 100% juridique 🙂

       
  2. Sylvie Avenoso

    3 février 2013 at 04:21

    bonsoir,
    très juridique en effet, mais facile a lire. j’ai bien aimé

     
    • Lord Arsenik

      3 février 2013 at 14:53

      C’est l’avantage des Grisham, ils se lisent bien tout en nous familiarisant avec le système juridique américain.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :