RSS

Une tribu dans la ville : les cases de la discorde

02 Oct

Dans le cadre de la commémoration du 24 septembre (autoproclamée journée de la citoyenneté) la mairie de Nouméa a donné son feu vert pour la construction temporaire de 8 cases mélanésiennes sur le parking de la Moselle, les organisateurs s’étaient pour leur part engagés à démonter lesdites cases fin septembre. Sauf que ce qui devait arriver est arrivé (c’était prévisible genre gros comme une maison) : plus question de démonter les cases, un collectif s’y oppose au nom de l’identité kanake…
Sur ce coup notre « cher » maire, Jean Léques, s’est fait empapaouté comme un bleu, une preuve de plus, si besoin en était vraiment, qu’il serait plus que temps que l’ancêtre libère le trône municipal pour le céder à quelqu’un de plus compétent (ça ne devrait pas être bien compliqué à trouver)… Mais bon je doute fort que papy soit suffisamment courageux pour se remettre en question avant les prochaines municipales ; courage ce n’est pas si loin que ça mars 2014 ! En espérant que les électeurs persévéreront dans leur volonté d’un réel changement politique (les législatives ne doivent pas être une fin en soi mais bel et bien le premier pas vers une nouvelle donne, et ce à tous les niveaux politiques).
Bref du coup c’est le gouvernement qui a hérité du « dossier cases » avec pour objectif de proposer un nouvel emplacement pour le site… Pour ma part, même si je reconnais que ces cases sont plutôt attrayantes visuellement et pourraient avoir un certain potentiel touristique, j’estime toutefois qu’elles n’ont rien à foutre là où elles sont actuellement (à la base un parking public gratuit… une denrée rare à Nouméa !). Mais au-delà de cet aspect purement pratique (qui ne me concerne pas vu que je suis un éternel piéton) c’est surtout une question de principe : le camps indépendantiste se plaît à nous bourrer le mou avec le respect de la parole donnée mais dès qu’il s’agit de passer à l’action se sont les premiers à se carapater ! Vous avez pris des engagements clairs, respectez-les !

Une tribu dans la ville
Le « destin commun » façon enculade unilatérale ça commence franchement à bien faire ; l’idée sur le papier était que chacun accepte de faire des concessions mais dans les faits le camps loyaliste se fait enculer à sec (parfois même avec le concours d’élus loyalistes… Merci Frogier !) et on devrait leur dire merci, voire encore !

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2 octobre 2012 dans Coups de gueule

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :