RSS

Le prix d’une vie volée…

14 Août

Le prix d'une vie voléeJ’évoquais dans ma chronique consacrée au livre de Bertrand parent, Un Jour Sur La Route J’ai Tué Un Homme, l’accident mortel survenu le 22 juillet à la Baie des Citrons. Le verdict est tombé hier pour le chauffard meurtrier :
– 5 ans de prison dont 3 avec sursis (concrètement on va dire dire 2 ans de prison ferme)
– Indemnisation des victimes (aucune mention du montant des dommages et intérêts dans l’article du journal)
– Mise à l’épreuve avec obligation de soins
– Annulation du permis de conduire pour une durée de 3 ans
Un verdict attendu par beaucoup du fait des circonstances particulières de l’accident, pour rappel il est survenu en plein jour (10 heures du matin), le chauffeur effectuait un dépassement dangereux, roulait trop vite et était complètement bourré et, cerise sur le gâteau, on termine par un délit de fuite ! Dans le genre circonstances aggravantes il a touché le jackpot !!! Et justement au vu de ces nombreuses circonstances aggravantes je ne peux m’empêcher de penser que le verdict reste clément…
Je pense surtout à la famille, aux proches et amis de la victime qui ne demandait rien à personne sinon à profiter du beau temps pour une balade dominicale avec une amie ; jusqu’à ce que sa route croise celle d’un inconscient au volant de son arme… Pas certain que ce verdict soulage leur peine, surtout en entendant le chauffard assassin bredouiller qu’il ne se souvient de rien ! Espérons au moins qu’il ne bénéficiera d’aucun aménagement de peine, ni pour la prison, ni pour le retrait de permis (ça me troue le cul de lire qu’à la sortie de l’audience des proches du chauffard se réjouissaient du verdict en concluant par « avec les remises de peine dans un an il est dehors » ; un peu de décence putain !)… Et surtout qu’il tire les leçons de sa connerie !
Je ne suis pas non plus d’accord avec l’avocat qui affirme que c’est « un accident qui peut arriver à tout le monde » ; c’est un accident qui aurait pu être évité si le gugusse avait eu un minimum de bon sens. Déjà pour ma part j’aurai qualifier les fait d’homicide par imprudence plutôt qu’homicide involontaire, avec circonstances aggravantes cela va de soi.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 14 août 2012 dans Nouvelle-Calédonie

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :