RSS

Archives du 20 juin 2012

[BOUQUINS] L’Epée De Vérité – T01 : La Première Leçon Du Sorcier

T. Goodkind - L'Epée De Vérité : Tome 1Depuis le temps que la saga traîne dans mon « Stock à Lire » numérique il était grand temps que je m’y attelle, d’autant plus que je brûlais d’impatience de pouvoir comparer le roman à la série TV, j’attaque donc le cycle de L’Epée De Vérité de Terry Goodkind, en route pour le premier opus, La Première Leçon Du Sorcier.
En venant en aide à une jeune femme en détresse Richard, paisible forestier, est loin de se douter que son destin va basculer. Il découvre en effet que son vieil ami excentrique, Zedd, est en fait un puissant sorcier et que lui même est le sourcier de vérité et légitime détenteur de l’Epée de Vérité, le seul espoir de vaincre le tyrannique Darken Rahl. Seule Kahlan, la feune femme qu’il a aidé, reste une énigme pour Richard, alors que Zedd a deviné qui elle était mais accepte de garder le secret. Le temps de tout assimiler et les trois compagnons se mettent en route pour accomplir leur destinée…
Les fans de littérature de fantasy ne seront pas dépaysés avec L’Epée De Vérité, toutes les bases du genre sont en effet réunies pour pour s’immerger totalement dans l’univers de la saga, un habile cocktail d’action, de magie, d’émotion et d’humour. La lecture de ce premier tome donne envie de poursuivre l’aventure même si l’on peut regretter un certain classicisme dans la sempiternelle lutte entre le Bien et le Mal, en cela les personnages et les situations sont bien moins complexes et nuancés que ceux du Trône De Fer du coup a peut avoir l’impression par moment que l’intrigue manque de maturité (certains dialogues sont même franchement cuculs). Paradoxalement la saga n’hésite pas à se détacher l’univers heroic fantasy classique cher à Tolkien en posant les bases d’un univers qui lui est propre et qui reste convaincant au demeurant.
Je peux comprendre que les fans du roman se soient sentis désabusés (voire trahis) par la série TV, Legend Of The Seeker, les deux supports n’ont vraiment pas grand chose en commun, la série TV se permet même certaines libertés qui frôlent l’hérésie à la lecture du roman (certains passages sont inventés de toutes pièces, d’autres prennent carrément le contrepied de l’intrigue originale). Je ne regrette pas d’avoir vu la série avant de lire le bouquin, sinon je crains que mon enthousiasme aurait été quelque peu sapé…
Je ne pense pas enchaîner les 11 tomes d’affilée, mine de rien ça fait pas loin de 7300 pages à  avaler (selon la pagination des Editions Bragelonne) mais j’ai bien l’intention de me faire le cycle complet à mon rythme. Pour la petite histoire Terry Goodkind a entamé un nouveau cycle qui fait directement suite à L’Epée De Vérité avec le roman La Machine A Présages, pourtant dans son édition française le bouquin est référencé comme le douzième opus de la saga ; vous avez dit stratégie marketing ?
En attendant comme pour le mois de juillet BookNode est parti sur deux lectures communes placées sous le signe de la science fiction (Fahrenheit 451 en hommage à Ray Bradbury et Un Bonheur Insoutenable de Ira Levin) il va falloir que je m’y attelle rapidement afin de pouvoir participer aux discussions sur le forum. Ajoutez à cela une lecture pour la Team AlexandriZ et la poursuite de l’intégrale du Trône De Fer et mon programme littéraire de juillet semble déjà bien occupé…
D’un point de vue purement matériel c’est aussi ma première lecture sur la Kobo et je peux affirmer que mon enthousiasme des premiers jours est intact, définitivement cette liseuse m’est devenue indispensable et n’est jamais bien loin de moi…

 
5 Commentaires

Publié par le 20 juin 2012 dans Bouquins

 

[TV News] American Horror Story – Saison 1

Dans le genre série TV originale on s’est attaqué à American Horror Story, comme son nom l’indique elle compte bien s’inscrire dans le genre horreur avec une maison hantée. Pour la petite histoire les créateurs de la série, Ryan Murphy et Brad Falchuck étaient auparavant scénaristes de Glee, pas vraiment le même registre !
Pour la famille Harmon, Ben (Dylan McDermott), Vivien (Connie Bitton) et leur fille Violet (Taissa Farmiga), ce déménagement est l’occasion de prendre un nouveau départ et d’essayer d’oublier les épreuves passées (fausse couche de la mère suivie d’une adultère du père). Mais pas évident de prendre un nouveau départ avec des voisins aussi bizarres et en habitant une maison qui semble cacher de sombres secrets enterrés dans ses combles mais pas forcément morts pour autant…
Dès le générique la série annonce la couleur, plus que l’aspect purement gore c’est l’ambiance oppressante qui est mise en avant. Si tout n’est pas très clair dés le départ les auteurs réussissent à lever progressivement le voile sur les diverses questions que l’on peut se poser tout en conservant une aura bien glauque autour de son intrigue. Si le thème de la maison hantée est récurrent dans le genre horrifique au cinéma, il est nettement plus rarement adapté au format TV (pour tout dire un seul exemple me vient à l’esprit, Rose Red, qui date d’il y a déjà 10 ans et basée sur un scénario de Stephen King) mais cette série réussi à faire du neuf avec du vieux en proposant un scénario totalement novateur riche en surprises (quasiment jusqu’au clap de fin de saison).
La série se décline en 12 épisodes et s’intéresse de fond en comble à une intrigue qui trouve sa conclusion dans le dernier épisode (pas de cliffhanger pour nous tenir en haleine en attendant la saison 2). Incontestablement pour moi c’est là un plus non négligeable ! Autre bonne nouvelle au menu des réjouissances la série a été renouvelée pour une seconde saison qui devrait donc proposer une nouvelle intrigue (liée ou non à la précédente il semblerait que ce soit encore trop tôt pour le dire).
Vous l’aurez compris j’ai été conquis par cette série qui ose la nouveauté (une tendance de plus en plus en vogue dans le milieu, ça change agréablement des sempiternelles séries policières ou médicales) ; franchement je ne peux que vous la conseiller vivement. Pas forcément à mettre entre toutes les mains (à éviter comme divertissement familial) mais c’est un vrai régal pour les amateurs avertis !
Une chronique un peu tardive mais j’ai eu un mal de chien à mettre la main sur les quatre derniers épisodes en VF, je m’étais même résigné à me rabattre sur une VOSTFR quand ils ont fait leur apparition sur les forums… On reste dans le fantastique pour la suite mais nettement plus soft puisqu’on est actuellement dans la série Grimm.

 
2 Commentaires

Publié par le 20 juin 2012 dans TV News