RSS

[BOUQUINS] Donato Carrisi – Le Chuchoteur

21 Avr

D. Carrisi - Le ChuchoteurJ’ai entendu et lu tellement de critiques élogieuses sur Le Chuchoteur, thriller italien écrit par Donato Carrisi que j’ai fini par me laisser tenter. Le « hasard » faisant bien les choses j’ai pu me le procurer via la Team AlexandriZ et, n’ayant pas d’autre lecture en projet immédiat, je me suis aussitôt plongé dedans…
Mila Vasquez, policier spécialisée dans les disparitions d’enfants, intègre le Département des Sciences Comportementales de la police fédérale pour les assister dans une enquête particulièrement délicate. En effet ils traquent un tueur en série qui s’en prend à des jeunes filles, déjà cinq disparitions ont été signalées. Quand une sépulture de six petits cercueils contenant chacun le bras gauche d’une fillette est découverte l’enquête prend une tournure inattendue. Qui est la sixième victime ? Pourquoi aucune disparition n’a-t-elle été signalée à la police ? Si le département est dirigé par le Commandant Roche, la véritable tête pensante de l’équipe est le Professeur Goran Gavila, criminologie renommé et consultant pour la police ; ensemble ils vont devoir résoudre ces énigmes, identifier et arrêter le tueur…
D’abord il y aune couverture qui attire inévitablement le regard, on se plonge dans les yeux verts du visage de poupée et même après les avoir quitté on a l’impression qu’ils vous suivent, comme si le bouquin voulait vous parler (promis je suis à jeun et sous l’influence d’aucune drogue).
Puis on se plonge dans la lecture du roman et l’intrigue vous embarque directement dans une enquête riche en rebondissements et en surprises. Une fois dans l’histoire plus moyen de lâcher le bouquin avant d’avoir le fin mot de l’histoire, ce thriller est terriblement efficace, il joue habilement avec nos certitudes en brouillant les pistes tout en s’efforçant de coller à la réalité d’une enquête de police. L’intrigue n’est pas forcément menée tambour battant mais à aucun moment on ne s’ennuie, au contraire la dimension psychologique et humaine de l’ensemble ne fait que nous impliquer d’avantage dans l’histoire.
Outre l’intrigue à proprement parler, l’écriture est agréable, la lecture fluide, les personnages ont une réelle profondeur (voire même une certaine complexité). Franchement si vous aimez les thrillers je ne peux que vous encourager à vous ruer sur celui-ci, c’est la crème de la crème dans le genre ! Pour un premier roman on peut dire que l’auteur réussit un coup de maître qui le classe d’office dans la cour des grands, ça ne va pas être évident de rester au même niveau pour les suivants (j’ai déjà le second roman en stock, Le Tribunal Des Ames, vous trouverez certainement d’ici quelques semaines une chronique dédiée).
Pour info le titre prend toute sa signification vers la fin du roman, aussi je ne m’étendrai pas sur la question afin de ne pas gâcher l’effet de surprise… Mais peut être avez vous déjà une idée plus ou moins précise de ce dont il s’agit si vous êtes un habitué des thrillers et polars…

Publicités
 
10 Commentaires

Publié par le 21 avril 2012 dans Bouquins

 

10 réponses à “[BOUQUINS] Donato Carrisi – Le Chuchoteur

  1. zofia

    22 avril 2012 at 02:13

    Ah purée, je l’ai pas encore commencé mais il m’attends celui-là !

     
    • Lord Arsenik

      22 avril 2012 at 09:17

      Tu as aussi un « Stock à Lire » impressionnant ?
      J’me sens moins seul sur ce coup 🙂

       
  2. Zofia

    24 avril 2012 at 06:55

    Oh oui !!! et il ne fait que se rallonger, je mettrais ma liste à jour sur mon blog dans la semaine tu pourras constater par toi même 😉

     
    • Lord Arsenik

      24 avril 2012 at 09:36

      Je n’ose même plus regarder ma « pile à lire », c’est déprimant… Et pourtant en ce moment je mets les bouchées doubles niveau lecture !

       
  3. Zofia

    25 avril 2012 at 06:43

    Surtout que toi, tu cumules, tu as aussi les éditions numériques ! je me limite aux versions papier :p

     
    • Lord Arsenik

      25 avril 2012 at 09:10

      A vrai dire là je suis surtout à fond dans ma bibliothèque numérique (je reçois ma liseuse fin mai si tout va bien)… J’ai pas encore eu le courage d’attaquer les sagas 🙂

       
  4. Zofia

    23 février 2013 at 04:04

    Ah là là cette lecture était intense !! impossible de m’arrêter !! par contre, même si je lis pas mal de polar, je n’avais encore jamais entendu le terme de chuchoteur… flippant !

     
    • Lord Arsenik

      23 février 2013 at 07:45

      Dommage que son second roman ne soit pas du même niveau. Bien foutu mais pas bouleversifiant !
      Celui-ci est vraiment épatant. La première fois que j’ai entendu parler de « chuchoteur » il me semble que c’était dans un film mais pas moyen de me souvenir du nom…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :