RSS

[BOUQUINS] Henning Mankell – La Cinquième Femme

16 Avr

H. Mankell - La Cinquième FemmeEtant de nouveau arrivé au bout de mon « stock à lire » en « livres papier » je me suis rabattu sur la dernière enquête du tome 2 de l’Intégrale Wallander de Henning Mankell, La Cinquième Femme.
Peu après son retour de vacances Wallander doit enquêter sur la disparition d’un homme. Rapidement ils retrouvent la victime empalée sur des pieux en bambou, visiblement elle a été attirée dans un piège soigneusement préparé par l’assassin. La victime semble être un vieil homme sans histoire, ni ennemi susceptible de lui en vouloir à mort. Wallander vont devoir fouiller dans le passé de cet homme pour essayer de trouver un mobile à un meutre aussi brutal et espérer ainsi obtenir un début de piste qui les mènerait à l’assassin…
Je serai tenté de dire que les enquêtes se suivent et se ressemblent, comme d’hab on est partagé entre l’enquête policière et les états d’âme de Wallander qui essaye de comprendre le pourquoi du comment de la montée de la violence dans la société suédoise. De nouveau cette enquête va lui révéler qu’une apparente respectabilité peut cacher de sombres secrets, après avoir été confronté à un adolescent tueur dans Le Guerrier Solitaire, c’est cette fois une femme qui endosse le rôle du criminelle (dans les deux cas on le sait dès le départ donc je ne révèle rien de capital en disant cela) ; dans les deux cas les assassins agissent pour punir des coupables que la justice n’a pas punis…
Cette sixième enquête ne s’inscrit pas parmi les meilleures de la série, mais je me demande aussi si ce n’est pas parce que je les enchaîne trop rapidement que j’ai ce sentiment mitigé, c’est en tout cas certainement ce qui explique cette impression de déjà-vu. Par moment on a envie de choper Wallander entre quatre yeux et de lui dire : « tire-toi les doigts du cul et remue-toi plutôt que de chercher à comprendre comment va le monde ». Je pense donc laisser s’écouler quelques semaines (mois ?) avant d’attaquer le troisième et dernier tome de l’Intégrale Wallander
Pour finir je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cet extrait qui nous plonge direct dans la quatrième dimension…
Le contexte : Wallander et son homologue, Birch, viennent d’interroger un témoin et échangent leurs premières impressions :
« Ils descendirent dans la rue. Le vent avait encore forci.
– Qu’en penses-tu ? demanda Birch.
– Elle ne dit pas la vérité. Mais je n’ai pas non plus le sentiment qu’elle mentait.
Birch lui jeta un regard interrogateur.
– Comment dois-je interpréter ça ? Qu’elle ment tout en disant la vérité ?
– À peu près. Je ne sais pas ce que ça implique. »

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2012 dans Bouquins

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :