RSS

[BOUQUINS] Guillaume Musso – 7 Ans Après…

13 Avr

G. Musso - 7 Ans AprèsAprès maintes hésitations et tergiversations diverses et variées j’ai enfin décidé de me lancer dans la lecture d’un roman de Guillaume Musso, et tant qu’à faire autant commencer par son petit dernier (après m’être assuré que ce n’était pas la suite d’un précédent titre), 7 Ans Après, récupéré via le forum de la Team AlexandriZ (un epub commercial dont les DRM ont été supprimés).
Quand Sebastian et Nikki divorcent ils partent chacun de leur côté avec un des jumeaux, lui avec Camille et elle avec Jeremy. Depuis 7 ans les deux parents ne s’adressent pratiquement plus la parole, les jumeaux séparés sont élevés de façons diamétralement opposées. Et pourtant quand Jeremy disparait c’est vers Sebastian que Nikki se tourne pour l’aider à retrouver leur fils. Les retrouvailles sont houleuses mais ils sont prêt à passer outre leurs différents pour essayer de comprendre ce qui se cache derrière la disparition de Jeremy : fugue ou kidnapping ? Ils vont rapidement se rendre compte que la situation est plus complexe, de New-York à Rio, en passant par Paris leur périple ne sera pas de tout repos…
Je ne saurai vous dire pourquoi je ne me suis jamais penché sur les romans de Guillaume Musso, sans doute à cause d’un à priori négatif et encore je ne vois rien que pourrai justifier ce genre de réaction viscérale. Comme Marc Lévy, Guillaume Musso est un « bookseller », l’un comme l’autre sont quasiment assurés que leur nouveau roman sera plébiscité par le public et forcément ça dérange dans les hautes sphères de la « grande littérature », les intégristes culturels de tout poil ont beau s’acharner à vomir leur fiel rien n’y fait, le public répond toujours présent massivement. Etant fan de Marc Lévy je n’avais donc aucune raison de me « méfier » de Guillaume Musso, à part peut être l’appréhension de tomber sur un « Lévy-like »… Si tel était le cas (inconsciemment) force est de constater que je faisais fausse route. Certes l’écriture et le style sont assez proche, c’est fait pour être accrocheur et permettre une lecture parfaitement fluide, mais la ressemblance s’arrête là.
Je sors de cette première incursion dans l’univers de Guillaume Musso avec une impression plutôt positive, n’ayant pas d’élément de comparaison je ne saurai vous dire si 7 Ans Après si situe dans la moyenne haute ou basse de l’auteur. Mon regard « neutre » a trouvé ce bouquin agréable et plutôt rythmé (toute proportion gardée, ce n’est pas non plus du Grangé ou du Chattam) qui, malgré quelques ficelles un peu trop évidentes, nous réserve tout de même quelques bonnes surprises. Si une partie de l’intrigue est limpide, l’autre suffit à nous scotcher au roman, on tourne les pages frénétiquement pour avoir le fin mot de l’histoire… La fin peut paraître un peu abrupte mais finalement est-ce qu’il y avait vraiment besoin de s’appesantir sur la suite ? Pas si sûr finalement…
Nul doute que cette première exploration de l’univers de Guillaume Musso m’a donné envie de poursuivre mes investigations, pas forcément dans l’immédiat (j’ai d’autres projets de lecture sur le grill), mais à terme je reviendrai avec plaisir à la découverte de cet auteur.

Pour la petite histoire je note que la Librairie Montaigne a fait un effort au niveau des tarifs pour les derniers Musso et Lévy. Alors que d’habitude il faut compter dans les 4000 XPF (33 €) pour un roman au rayon nouveautés, Si C’était A Refaire est proposé à 3000 XPF (25 €) et 7 Ans Après à 3500 XPF (29 €) ; on se rapproche des prix en métropole (respectivement 21 et 22 €). Espérons que ce ne soit pas qu’une initiative isolée mais une réelle prise de conscience que les tarifs pratiqués ici sont (étaient ?) prohibitifs…

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 13 avril 2012 dans Bouquins

 

6 réponses à “[BOUQUINS] Guillaume Musso – 7 Ans Après…

  1. Zofia

    16 avril 2012 at 02:48

    j’ai lu Et après de Guillaume Musso, l’histoire était prenatnte mais j’avais trouvé le style vraiment nul, très pauvre, on aurait presque dit une rédaction de 3ème. Peut-être que depuis, il s’est amélioré mais ça ne m’a pas donné envie de lire d’autres livres de lui. Je préfère de très très loin Marc Lévy dont la plume est bien meilleure.

     
    • Lord Arsenik

      16 avril 2012 at 06:29

      C’est un peu comme Lévy les histoires sont bien ficelées mais c’est pas du grand art au niveau de l’écriture… Une lecture vite expédiée pour passer un bon moment.

       
  2. zofia

    22 avril 2012 at 02:30

    Oui mais comme je te disais, Marc Lévy a un vrai style, on reconnaît immédiatement et même si ce n’est pas de la « grande littérature » (je déteste ce terme) c’est soigné et bien écrit, Et après m’avait beaucoup déçu de ce point de vue là.

     
    • Lord Arsenik

      22 avril 2012 at 09:22

      Peut être une erreur de jeunesse…
      Le style ne m’a pas choqué outre mesure dans 7 ans après.

       
  3. Luna

    27 juillet 2013 at 22:31

    Je suis assez déçue par cette lecture : j’ai trouvé la trame assez semblable a celles des autres romans de l’auteur et du coup, j’ai quasiment tout vu venir et je n’ai pas été surprise…

     
    • Lord Arsenik

      28 juillet 2013 at 07:07

      Je suis encore novice dans l’univers de Musso… Parfois ça a du bon 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :