[BOUQUINS] Carin Gerhardsen – La Maison En Pain D’Epices

C. Gerhardson - La Maison En Pain D'EpicesC’est dans le cadre d’une promotion France Loisirs que j’ai découvert La Maison En Pain D’Epices de Carin Gerhardsen, un polar suédois et comme je me suis découvert une passion pour le polar nordique je me suis donc laissé séduire par une quatrième de couv’ éloquente.
Le commissaire Connny Sjöberg et son équipe sont appelés sur une scène de crime. Un homme a été assassiné chez une vieille dame alors qu’elle était hospitalisée. La victime, un agent immobilier de 44 ans à qui tout semblait réussir est inconnu de la vieille dame. Le policier va pourtant devoir trouver ce qui lie la victime au lieu du crime s’il veut ensuite pouvoir les relier à l’assassin et remonter jusqu’à lui…
Voilà un bouquin qui me laisse un sentiment très mitigé, rien à reprocher à l’écriture et au style qui sont très agréables et permettent  une lecture fluide mais c’est malheureusement les aspects négatifs qui me viennent les premiers à l’esprit avec le recul. Déjà la quatrième de couv’ est bien trop détaillée (elle résume environ 90% du bouquin), mais surtout il n’y a aucun suspense, en moins de 20 pages on sait déjà qui est l’assassin (même sans l’aide de la quatrième de couv’ ça s’impose comme une évidence). Si les personnages ont une réelle profondeur l’enquête quant à elle est particulièrement monotone (c’est presque une succession de coups de bol qui la fait progresser).
J’avoue avoir bien du mal à comprendre le titre du bouquin et surtout le rapport avec l’histoire… Mais bon c’est là un point de détail purement anecdotique !
Si j’ai bien tout compris c’est là le premier volet d’une trilogie consacrée à Sjöberg et son équipe, mais le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas franchement motivé pour poursuivre l’aventure même si, et je tiens à la répéter, c’est très bien écrit, disons que la force d’un polar réside quand même dans son intrigue et le cas échéant c’est vraiment le point faible le plus évident de ce roman… N’est pas Mankell qui veut (son style est certes plus lourd mais les enquêtes de Wallander sont bien plus riches) !

4 réflexions au sujet de « [BOUQUINS] Carin Gerhardsen – La Maison En Pain D’Epices »

  1. Peut-être que c’est une sorte de prologue pour présenter les personnages. Pour Millénium, par exemple, le 1 est très réussi niveau suspense mais les 2 autres se concentrent davantage sur Lisbeth…

    1. Une chose est sure je ne me précipiterai pas sur la suite… J’attendrai d’avoir un peu de recul et quelques réactions de lecteurs.
      A moins de la trouver en numérique pas très légal…

  2. Merci! Je vois que je ne suis pas la seule à ne pas voir le lien entre l’histoire et le titre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s