RSS

Archives du 14 mars 2012

[BOUQUINS] Pierre Lemaitre – Alex

P. Lemaitre - AlexNouvelle incursion dans le thriller français avec un auteur que je ne connaissais pas, ce sont la couv’ et le résumé qui ont fait que j’ai craqué pour Alex de Pierre Lemaitre.
Alex, une jeune femme complexée malgré sa beauté, est enlevée en pleine nuit alors qu’elle rentrait chez elle après une soirée au resto. Son ravisseur l’enferme dans une inconfortable prison en bois et lui dit juste qu’il veut « la regarder crever ». Contre toute attente, et contre sa volonté, c’est le commandant Camille Verhoeven, un flic qui se remet difficilement de l’enlèvement et du meurtre de son épouse quatre ans plus tôt, qui se voit confier l’enquête, une enquête difficile, sans réel témoin, sans victime identifiée, ni indice… Et pourtant Camille va tout mettre en oeuvre pour identifier et localiser la victime et son ou ses ravisseurs.
Impossible de vous fournir un résumé plus complet sans risquer d’en dire trop (à ce titre même la quatrième de couv’ est trop bavarde) et franchement ce serait dommage de ruiner l’effet de surprise ; et les surprises et rebondissements ne manquent pas tout au long de ce thriller aussi surprenant qu’efficace.
Le style de l’auteur colle parfaitement au genre, des chapitres courts, pas de blablas inutiles, c’est froid et percutant, un brin cynique parfois. Résultat des courses on est tout de suite plongé au coeur de l’intrigue et l’on se sent impliqué dans l’enquête. Le roman est construit en trois parties, chacune s’attachant à une facette de la personnalité de la mystérieuse Alex. Alors on suit le périple d’Alex sans vraiment savoir ce qui la motive et ce qu’elle recherche, pour avoir la réponse et voir les choses se relier il faudra attendre la dernière partie mais là encore je n’en dirai pas plus (sauf que la fin est génialement machiavélique).
Les trois flics qui composent l’équipe Verhoeven sont plutôt atypiques mais c’est sans doute pour ça qu’ils se complètent et se comprennent si bien. Camille, une boule de nerf d’un mètre quarante cinq, qui n’arrive pas à faire le deuil de son épouse et reste rongé par la culpabilité. Louis, le beau gosse richissime et hypercultivé, c’est le gant de velours de l’équipe, tout en douceur et raffinement. Enfin, Armand, un flic radin à un point qu’on a envie de lui foutre des claques mais perspicace.
Pour info ce roman est le second d’une trilogie axée sur le personnage de Camille Verhoeven. Le premier (et aussi premier roman de Pierre Lemaitre), Travail Soigné, est paru en 2006, le troisième et dernier est annoncé pour cette année. Après un coup de maître tel que ce Alex il est évident que je compte bien poursuivre mon exploration de l’univers de l’auteur (et pas seulement de cette trilogie Verhoeven).

 
3 Commentaires

Publié par le 14 mars 2012 dans Bouquins

 

[DVD] Sucker Punch

Sucker PunchPetite pause DVD mardi soir avec le film Sucker Punch de Zack Snyder (à qui l’on doit déjà 300 et Watchmen notamment).
Babydoll (Emily Browning) est internée en hôpital psychiatrique après avoir accidentellement tué sa petite soeur qu’elle tentait de protéger de son beau père. L’établissement, tenu par le Dr Gorski (Carla Cugino) et le chef infirmier Blue (Oscar Isaac) sert surtout de couverture à un lupanar dans lequel les filles sont exploitées sans ménagement. La seule chance de survie pour Babydoll est de fuir. Pour y parvenir elle découvre que sa  danse semble avoir un pouvoir quasi hypnotique sur les spectateurs tout en la plongeant dans un univers imaginaire d’où elle peut organiser son évasion avec quatre complices ; mais elles doivent se montrer prudente, un échec dans le monde imaginaire peut être lourd de conséquence dans la réalité…
J’avais entendu parler de ce film et la bande-annonce m’avait paru sympa mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de me pencher sur la question plus en détail ; finalement ce seront les soldes à Compact qui m’auront décidé à acheter le DVD (et aussi la nécessité de refaire « le plein » pour se substituer à la TV). Autant vous prévenir d’entrée de jeu ce film est inclassable, le fantastique y est omniprésent mais il ne se « limite » pas à ça. Dans le même ordre d’avertissement préalable c’est typiquement le genre de film qui ne laissera personne indifférent, vous aimerez ou vous détesterez !
Et moi donc dans tout ça ? Ne sachant pas trop à quoi m’attendre j’ai été un peu surpris au début mais j’ai rapidement accroché au « délire » du réalisateur. Les différents mondes imaginaires que traversent les quatre héroïnes sont visuellement superbement rendus (parfois ça fait un peu penser à un gigantesque jeu vidéo), l’intrigue n’est pas aussi complexe qu’il n’y parait (même si les interprétations peuvent être multiples, à chacun son feeling), la bande son, très rock, colle impeccablement au film (je dirai même qu’elle apporte une dimension supplémentaire au visuel). N’y allons pas par quatre chemins j’ai adoré !
Pour l’anecdote c’est le premier « film d’auteur » de Zack Snyder (je me régale déjà de voir les puristes/intégristes frôler l’infarctus en me voyant utiliser l’expression film d’auteur pour définir Sucker Punch… Même je ne dois pas avoir des masses de ces intégristes culturels parmi mes lecteurs, les plus tenaces ont dû fuir depuis longtemps). Pour revenir à mon propos je veux dire par là que c’est la première fois que Zack Snyder réalise un film ne s’inspirant d’aucun support (BD, romans…) existant. Au final il réussit un film hors norme qui aurait certainement mérité de mobiliser d’avantage de spectateurs, mais c’est aussi le prix à payer quand on s’égare de la meute formatée…

 
2 Commentaires

Publié par le 14 mars 2012 dans DVD / BRD