RSS

[JEUX VIDEO] The Elder Scrolls V – Skyrim

08 Jan

SkyrimPour les amateurs de jeux de rôle la sortie d’un nouveau volet de la saga The Elder Scrolls est toujours un événement attendu fébrilement (d’autant plus quand ça fait 5 ans que l’on attend), ce cinquième opus, Skyrim, ne déroge pas à la règle aussi j’avais hâte de m’y essayer…
L’aventure nous mène cette fois sur un nouveau continent de Tamriel, Bordeciel, où les dragons semblent renaître de leurs cendres et menacent l’équilibre du monde. Le seul espoir repose sur une prophétie annonçant le retour de l’Enfant Dragon et devinez quoi ? Bingo ! C’est à vous d’incarner ce fameux sauveur du monde, un monde où, histoire de compliquer les choses, sévit une guerre civile entre l’Empire et les Nordiques…
Je suis encore loin d’avoir fait le tour du titre (en admettant même que cela soit possible sur une seule partie) mais d’ores et déjà on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de la saga : de multiples quêtes, une totale liberté d’action et de mouvement, une intrigue riche en rebondissements… Rien à redire au niveau technique (graphisme, gameplay, bande son…), depuis le temps les studios Bethesda Games ont largement prouvé leur maîtrise. Soit dit en passant que les professionnels du jeu vidéo comme le public ont réservé à cet cinquième chapitre un accueil des plus enthousiaste, le titre a tout raflé dans les différents salons (E3, GC…), il s’offre même le Video Game Award du jeu de l’année (comme Oblivion en 2006). Les articles élogieux le désignant comme RPG ultime foisonnent sur le net et Jeuxvideo.com va même jusqu’à lui attribuer la première place de son classement des 50 meilleurs jeux de rôle de tous les temps (lire l’article).
Personnellement j’ai découvert cette saga, commencée en 1994 avec Arena, avec le second chapitre, Daggerfall (1996), qui m’avait d’office séduit par la liberté totale laissée au joueur, tendance confirmée par le troisième opus, Morrowind (2002) qui a réussit à supplanter tout ce qui existait jusqu’alors en matière de jeux de rôle, enfin si Oblivion (2006) était un tantinet en dessous de son cadet il n’en restait pas moins au top par rapport à la concurrence (pour info ces trois derniers titres figurent eux aussi en bonne place dans le classement de jeuxvideo.com). Reste à savoir si Skyrim détrônera son illustre aîné mais d’après le peu que j’en ai vu à l’heure d’aujourd’hui je dirai que le jeu a tous les atouts pour justifier pleinement la première marche du podium…
Dès le début de la partie on est en totale immersion dans le monde de Bordeciel et ses multiples intrigues grâce aux nombreux PNJ que l’on croise et qui ne manqueront de nous proposer des quêtes annexes permettant de découvrir progressivement toute la richesse du jeu. Le plus dur dans cette affaire c’est de s’arrêter une fois que l’on a commencé une partie et, contrairement à certains autres jeux, l’investissement est ici largement amorti par l’incroyable durée de vie du titre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 janvier 2012 dans Jeux Video

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :