RSS

Archives Mensuelles: janvier 2012

[DVD] Vu ce weekend

Autant vous annoncer de suite la couleur les trois films dont je vais vous causer ne sont pas forcément des films que j’aurai acheté en DVD ; à vrai dire seul le premier eut pu éventuellement figurer dans ma collection, pour le second je savais que j’allais être confronté à une sinistre daube, quant au troisième je l’attendais avec un vague mélange de curiosité et d’appréhension…

2012-S04
Sans Identité

Samedi soir les choses s’annonçaient plutôt pas mal avec Sans Identité, un thriller signé Jaume Collet-Serra.
Le professeur Martin Harris (Liam Neeson) se rend à Berlin avec sa femme (January Jones) pour participer à un congrès scientifique. Arrivé à l’hôtel il réalise qu’il a oublié son attaché-case à  l’aéroport et saute dans un taxi afin de le récupérer, mais un accident de la circulation le plonge dans un bref coma. A son réveil il souffre de légers troubles de la mémoire, mais surtout sa femme ne le reconnaît pas et un autre homme semble avoir pris sa place. Sans papiers il ne peut prouver son identité, pire, des tueurs sont à ses trousses pour l’empêcher de découvrir la vérité… Aidé par la jeune femme qui conduisait le taxi au moment de l’accident (Diane Kruger), il va tout faire pour comprendre le pourquoi du comment de cette machination…
A défaut d’être franchement originale (le coup de l’amnésique victime d’un complot n’est pas un scoop cinématographiquement parlant) l’intrigue est plutôt bien menée et traitée efficacement avec même quelques surprises au menu. Sans révolutionner le genre le film parvient toutefois à nous tenir en haleine jusqu’au clap de fin ce qui n’est finalement pas si mal… On a déjà vu mieux (je pense notamment à la trilogie Jason Bourne) mais les choses auraient certainement pu être pire !

Faster

Tiens et puisqu’on parle du pire (notez l’habile transition) on enchaînera directement avec le film Faster, réalisé par George Tillman Jr.
A sa sortie de prison un braqueur (Dwayne Johnson) décide de se venger de ceux qui l’ont fait emprisonner et surtout qui ont assassiné son frangin. Comme le gars ne fait pas vraiment dans la finesse il se retrouve rapidement avec deux flics au cul (Billy Bob Thorton et Carla Gugino) et un tueur à gages en mal de sensations fortes (Olivier Jackson-Cohen) sur ses traces… Mais rien, ni personne ne pourra le détourner de son impitoyable vengeance…
Une intrigue vue et revue traitée sans une once de créativité ou d’originalité… Fidèle à son habitude Dwayne Johnson traîne son air bovin en peinant à aligner des phrases de plus de trois mots… Et nous dans tout ça on se demande bien ce qu’on fout encore devant la TV plutôt que d’aller se coucher ! Je m’attendais à un film pourri et le moins que l’on puisse dire c’est que sur ce point Faster ne déçoit pas, il arrive même à surprendre en offrant pire que ce que l’on pouvait imaginer…

Halal – Police D’Etat

Dimanche soir c’est donc sans conviction (loin s’en faut) que je me suis affalé devant Halal – Police D’Etat une comédie signée Rachid Dhibou sur un scénario d’Eric et Ramzy.
Un tueur en série assassine les épiciers arabes de Paris. Quand la femme d’un diplomate algérien, témoin d’un des meurtres, est tuée les autorités d’Alger envoient sur place deux de leurs inspecteurs (Eric et Ramzy) pour prêter main forte à leurs homologues français…
Quelques (rares) gags parviendront à nous arracher un sourire de temps en temps mais globalement à force de faire dans la surenchère débile le film devient vite pathétique, voire pénible… A noter toutefois que c’est la première fois depuis La Tour Montparnasse Infernale que j’arrive à tenir jusqu’au bout d’un film avec le duo Eric et Ramzy ; moins pitoyables que leurs autres navets mais y’a encore de sacrés efforts à faire pour convaincre !

 
2 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans DVD / BRD

 

[NO COMMENT] Tous égaux devant la calvitie ?

A vous de juger…

2 chauves ou presque...

Pour info il ne s’agit pas d’un jeu des 7 erreurs, il y a tellement de différences entre ces deux individus pas tout à fait anonymes que je ne suis pas sûr qu’il existe un chiffre assez élevé pour les dénombrer.
Il n’en reste pas moins que certains portent le front dégarni mieux que d’autres… Allez savoir pourquoi…

 
1 commentaire

Publié par le 24 janvier 2012 dans No comment

 

[DVD] Vu ce weekend

DVD 2001-S03

Le Marquis

Histoire de bien terminer la journée de dimanche on s’est offert une petite tranche de rigolade avec Le Marquis, réalisé par Dominique Farrugia.
Quentin (Richard Berry), braqueur de haut niveau, prépare un plan d’enfer en vue de se racheter auprès de boss, Joe (Jean-Hugues Anglade), mais pour arriver à ses fins il a besoin de l’aide du plus grand braqueur, de tous les temps, Le Marquis. Il fait donc évader Thomas (Franck Dubosc) qui prétend être Le Marquis sauf qu’en réalité ce n’est qu’un modeste escroc sans envergure… Désormais les deux complices malgré eux doivent impérativement échapper à Joe avant qu’il ne découvre la supercherie.
Une comédie sans prétention, ni originalité mais qui réussit toutefois à nous faire passer un bon moment sans prise de tête. La recette maintes fois éprouvée du duo improbable et des quiproquos à répétition fonctionne toujours quand il s’agit de nous faire sourire ou rire… Certes venant de Dominique Farrugia je m’attendais à quelque chose de plus osé même s’il faut bien reconnaître que comme réalisateur il est plutôt « sage ». Un divertissement réussi, ni plus, ni moins…

Le Monde De Narnia – L’Odyssée Du passeur D’Aurore

On enchaîne sur le programme de la soirée avec le troisième volet du Monde De Narnia, L’Odyssée Du Passeur D’Aurore avec Michael Apted aux commandes.
Edmund (Skandar Keynes), Lucy (Georgie Henley) et leur horripilant cousin Eustache (Will Poulter) sont happés par un tableau et se retrouvent en pleine mer à Narnia, heureusement ils croisent rapidement Le Passeur D’Aurore, le navire du roi Caspian (Ben Barnes) qui vogue vers les Iles Mystérieuses. Tout aussi mystérieuses sont les raisons de leur arrivée soudaine à Narnia, le royaume est en effet en paix et personne n’a fait appel à eux. A moins qu’une menace encore inconnue ne guette le royaume…
Si Disney a quitté le navire Narnia du fait de résultats insatisfaisants (comprendre pas assez de fric qui rentre dans leurs pognes) la saga a pu survivre grâce à 20th Century Fox qui en assure désormais la coproduction et le cofinancement. Pour les spectateurs que nous sommes c’est bonnet blanc et blanc bonnet, la magie de Narnia fonctionne toujours aussi bien avec un univers visuellement subliment rendu et son lot de personnages divers et variés. Bien sûr la trame principale reste la même, avec un cocktail habile entre aventures, fantastique et humour, et la recette fonctionne une fois de plus avec un divertissement qui saura rallier petits et grands…
Difficile toutefois d’augurer de la suite cinématographique de la saga, ce troisième chapitre clôt un cycle, reste à savoir si producteurs et réalisateurs sont prêts à parier sur un nouveau départ alors que les résultats au box office sont en perte de vitesse (recettes mondiales en dollars : 745 millions pour le 1er chapitre, 420 pour le second et 416 pour le troisième – Source : boxofficemojo.com) tout en restant largement bénéficiaire (ce troisième film aurait bénéficié d’un budget de 140 à 155 millions de dollars).

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 janvier 2012 dans DVD / BRD

 

[TV News] Terra Nova

Terra NovaDimanche après-midi nous pu découvrir les premiers épisodes de la série Terra Nova, série fantastique créée par Craig Silverstein et Kelly Marcel et bénéficiant surtout dela caution de Steven Spielberg comme producteur exécutif. Ajoutons à cela que cette série est le programme le plus cher jamais réalisé pour la télévision et l’on aura tous les ingrédients d’un blockbuster annoncé, reste à savoir si le résultat sera à la hauteur des attentes du public…
Jim Shannon (Jason O’Mara), son épouse (Shelley Conn) et leurs trois enfants quittent une terre agonisante pour Terra Nova, un monde paralléle qui vit encore à l’ère préhistorique mais qui pourrait bien constituer l’unique chance pour l’humanité de réparer les erreurs passées et de survivre. La colonie est dirigée par l’autoritaire et charismatique commandant Taylor (Stephen Lang). Si en apparence ce petit paradis semble acceuillant la vérité est toute autre, l’environnement naturel peut se montrer aussi idyllique que hostile, une faction rebelle s’oppose à la toute puissance de Taylor et de ses troupes, et d’autres secrets semblent encore plus inaccessibles…
Au vu de ces trois premiers épisodes j’ai plutôt été séduit par la série, les personnages ne sont pas complétement lisses (mention spéciale à Stephen Lang qui retrouve là un rôle assez proche de celui qu’il occupait dans Avatar) contrairement à ce que j’ai pu lire çà et là (Jim Shannon est certes un bon flic mais c’est aussi un homme impulsif et colérique), l’action est bien dosée et les effets spéciaux ne font pas dans la surenchère inutile ; on croise bien entendu quelques dinosaures mais ils ne sont pas omniprésents, permettant justement de centrer l’intrigue sur d’autres éléments (une banale course à la survie contre de méchantes grosses bestioles ça aurait un peu fait Jurassic Park version réchauffée). Bref j’ai bien accroché, la série a le mérite de jouer efficacement la carte de l’originalité et j’ai hâte de voir la suite, en espérant ne pas être déçu au fil des épisodes…
Malgré des audiences plutôt satisfaisantes l’avenir de la série a été des plus incertain à en croire la Fox, même si la décision n’est pas encore officielle tout laisse a penser que Terra Nova sera bel et bien reconduite pour une seconde saison. Concernant la diffusion en France sur une chaîne non cryptée c’est M6 qui a acquit les droits de diffusions, pas encore de date annoncée mais on sait que ce sera « courant 2012 ».

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 janvier 2012 dans TV News

 

[DVD] Pirates Des Caraïbes – La Fontaine De Jouvence

Pirates Des Caraïbes 4Samedi on s’est offert une « vraie » pause DVD via l’écran du PC (la TV est vraiment en train de rendre l’âme, va falloir songer à la remplacer dans les prochains mois) avec le quatrième opus de la saga Pirates Des Caraïbes, La Fontaine De Jouvence, avec cette fois Rob Marshall aux commandes (les trois précédents ayant été réalisés par Gore Verbinski).
Jack Sparrow (Johnny Depp) retrouve Angelica (Pénélope Cruz), une ancienne connaissance/conquête, alors qu’elle se fait passer pour lui et recrute un équipage, c’est ainsi qu’il embarque, malgré lui, sur le bateau du redoutable Barbe Noire (Ian McShane) en route vers la mythique fontaine de jouvence. Mais il n’est pas le seul à vouloir mettre la main sur la précieuse source, son ennemi de toujours, Barbossa (Geoffrey Rush), devenu corsaire au service de la couronne, le talonne de près ainsi qu’une armada espagnole…
Clairement le réalisateur souhaite se démarquer de la trilogie initiale en proposant un nouveau départ à la saga (un choix qui s’imposait d’office sans Orlando Bloom et Keira Knightley au casting) plutôt qu’une véritable suite ; les studios Disney ont par ailleurs d’ores et déjà annoncé que ce film serait le premier d’une nouvelle trilogie permettant de recentrer la saga sur l’essentiel…
On retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de Pirates Des Caraïbes, un divertissement grand public sur fond d’aventures avec un soupçon de fantastique et une bonne dose d’humour. Bien sûr ce quatrième opus apporte son lot de nouveautés dont le personnage d’Angelica que l’on peut s’attendre à retrouver dans les prochains films. Au final le film est, sans surprise, une réussite qui devrait séduire petits et grands, en offrant à la saga de nouvelles bases tout en restant fidèle aux premiers opus ; un second souffle bienvenu car il faut bien avouer que le troisième film, Jusqu’au Bout Du Monde, commençait vraiment à sentir le réchauffé à force d’user et d’abuser de la licence… Reste à savoir si cette nouvelle équipe tiendra la route sur la durée.

 
4 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans DVD / BRD

 

MegaUpload fermé par le FBI…

RIP MU
Impossible de faire l’impasse sur la décision du FBI de faire fermer le site MegaUpload et l’arrestation de ses dirigeants… La nouvelle a en effet fait l’effet d’un méga coup de bambou dans la gueule pour de nombreux internautes, il faut en effet savoir que MegaUpload était la plus grosse plateforme de téléchargement du web (même si, pour ma part, j’avoue lui préférer HotFile). Le motif invoqué par la justice étant le fait de favoriser le piratage via le partage de fichiers illégaux (ce qui en soi est indéniable mais le site hébergeait aussi de nombreux fichiers parfaitement légaux, plutôt que de trier le bon grain de l’ivraie la justice a tout foutu dans le même panier)…
La réaction du groupe de hackers Anonymous ne s’est pas faite attendre, ils ont rapidement saturé les sites du FBI et de l’industrie du disque, mais elle paraît tout de même bien dérisoire (et surtout éphémère) face à la claque qui a secoué la communauté du web mondial ! Certes ils promettent (une fois de plus) une « guerre virtuelle » contre tous ceux qui veulent faire barrage à la liberté d’expression sur le web mais encore faut-il avoir les moyens de mener cette fameuse guerre ; en l’occurrence on n’a un peu l’impression que c’est un combat qui oppose un petit groupe de David contre une immense machine de guerre de Goliath…
Cette décision musclée du FBI crée surtout un précédent juridique, rien ne nous assure que la justice va s’arrêter à MegaUpload, c’est la porte ouverte à des attaques en règle contre les différentes plateformes de téléchargement du web… Qui vivra verra mais j’aurai tendance à dire que l’avenir s’annonce bien terne pour la liberté d’expression !
En France notre nain de jardin national a salué l’initiative du FBI, encore une fois il a perdu l’occasion de fermer sa gueule ; je considère qu’il y a des sujets plus importants sur lesquels on attend une réaction (et surtout une action) présidentielle… Mais bon venant d’un type qui promet, à quelques mois du premier tour, d’instaurer une nouvelle taxe impopulaire (sa fameuse TVA sociale) plus rien ne nous surprend, on l’a tellement vu se tirer une balle dans le pied que ça en devient risible !
Bien que ne faisant pas partie des internautes friands de MegaUpload je suis, comme beaucoup, directement pénalisé par la fermeture du site ; c’est en effet la plateforme privilégiée par la Team AlexandriZ pour l’upload de ses ebooks, mais qu’on se rassure ils ont d’ores et déjà annoncé qu’ils rebondiront dans les prochains jours…

 
2 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2012 dans Coups de gueule

 

[BOUQUINS] Maxime Chattam – Maléfices

M. Chattam - MaléficesC’est avec un réel plaisir que je me replonge dans La Trilogie Du Mal de Maxime Chattam, il est grand temps pour moi de découvrir Maléfices, l’ultime opus de cette incursion dans le monde (et l’esprit tordu) des serial killers.
Quand le frère de Larry Salhindro, ancien collègue et fidèle ami de Josh Brolin, est retrouvé mort le détective décide de mener l’enquête. L’autopsie indique que la victime a succombé à un empoisonnement par du venin d’araignée, ce que confirmerait la trace de morsure trouvée sur le corps, si ce n’est que ladite araignée serait d’une taille totalement inimaginable. Dans le même temps, en pleine ville, plusieurs cas de morsures par des araignées vénéneuses sont répertoriés dont certains mortels. Pour Brolin ce n’est que le début du cauchemar, des corps enveloppés dans des cocons d’araignées et vidés de leur substance commencent à jalonner son enquête ; le soutien de son amie, Annabel O’Donnel, ne sera pas de trop pour tirer cette affaire au clair…
Pour notre dernière rencontre avec Josh Brolin et Annabel O’Donnel l’auteur nous livre le portrait d’un tueur particulièrement vicieux, l’occasion aussi de jouer sur le dégout (et la peur) qu’inspirent bien souvent les araignées ; moi même je n’ai aucune honte à avouer ne pas être un grand fan de ces bestioles, au fil de la lecture j’ai cherché sur Google des images des araignées citées dans le bouquin et le moins que l’on puisse dire ce que ça ne va pas contribuer à me réconcilier avec la gente arachnéenne. Sinon on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès des deux précédents opus, une intrigue riche en rebondissements, sans temps morts ni fioritures et toujours ce même souci de coller à la réalité en se documentant à fond sur son sujet.
Si lire la trilogie dans l’ordre chronologique n’est pas impératif je trouve tout de même que c’est le meilleur choix pour l’aborder, de la sorte on assiste à l’évolution des personnages (notamment celui de Josh Brolin qui est de loin la personnalité la plus complexe de la série). Chattam lui même décrit sa trilogie comme une succession de saisons (respectivement automne, hiver et printemps) qui sont autant de phases dans la vie de Joshua Brolin ; il manque l’été me direz-vous, l’auteur se justifie en expliquant que c’est à chacun de nous d’imaginer ce que pourrait être la suite…
Afin de poursuivre ma découverte de l’univers de Maxime Chattam je vais quelque peu délaisser l’ordre chronologique pour plonger directement dans La Promesse Des Ténèbres, si j’ai bien tout compris ce roman devrait apporter les réponses à la mystérieuse disparition de Brady O’Donnel, l’époux d’Annabel ; ainsi la boucle sera définitivement bouclée… Mais avant ça je vais changer de style afin de rejoindre deux lectures communes, à savoir L’Apothicaire de Henry Loevenbruck pour la Team AlexandriZ et Histoires Extraordinaires d’Allan Edgar Poe pour Booknode.

 
2 Commentaires

Publié par le 18 janvier 2012 dans Bouquins

 

[NO COMMENT] Pôv’ gosse !

Avis de naissance paru dans le journal

Napasapelle
Les parents étaient vachement inspirés quand ils choisi le prénom de leur bambin !

La future petite soeur s’appelera-t-elle Napassonrateau ?

 
4 Commentaires

Publié par le 16 janvier 2012 dans No comment

 

[TV News] Camelot

CamelotSamedi matin (avant notre escapade gourmande au Lagon) nous avons découvert les deux premiers épisodes de la série Camelot.
A la mort d’Uther Pendragon, empoisonné pour sa fille Morgane (Eva Green), le sorcier Merlin (Joseph Fiennes) révèle au jeune Arthur (Jamie Campbell Bower) qu’il est le fils illégitime du roi défunt et donc l’héritier naturel du trône. Mais il lui faut encore rallier à sa cause les seigneurs de guerre et surtout le peuple breton, d’autant que Morgane convoite aussi le trône et n’y renoncera pas aussi facilement…
Enième version de la légende arthurienne aurai-je tendance à dire, la série s’inspire des textes de Sir Thomas Malory qui a été l’un des premiers à mettre par écrit la légende du Roi Arthur sous le titre La Morte D’Arthur. Difficile de juger la série après seulement deux épisodes, disons que de prime abord elle me semble plutôt convaincante. Par contre il me semblait difficile (pour ne pas dire impossible) de résumer la légende arthurienne en 10 épisodes ; après quelques recherches via Google j’ai compris que ce n’était là que la première saison de la série, rassuré ? Bah non pas vraiment en fait, franchement déçu même car j’ai aussi découvert qu’il n’y aurait pas de saison 2, la série ayant été annulée pour cause d’audience insuffisante… Du coup forcément ça démotive pour mater la suite !
Pourquoi faire un post sur le sujet alors ? Justement parce que j’aimerai bien que les responsables des programmes de Canal+ m’expliquent quel est l’intérêt de proposer une série TV en sachant pertinemment que l’on n’en verra jamais la fin ! D’autant que ce n’est pas une première, ils nous ont déjà fait le coup avec Flashforward et The Event… Il me semblerait plus judicieux de mettre à profit le recul dont nous disposons pour ne sélectionner que les séries viables (même si on n’est jamais à l’abri d’une annulation après une seconde ou énième saison) d’autant que le choix ne manque pas en matière de séries TV ! Y’a décidément un truc qui m’échappe dans leur logique. Si quelqu’un a un explication je suis preneur…
Quant à moi si je souhaite me plonger dans la légende arthurienne il me reste toujours l’option de lire La Saga Du Roi Arthur de Bernard Cornwell. Pourquoi cette version plutôt qu’une autre ? Simplement parce que c’est la seule que je possède en ebook et il semblerait qu’elle soit relativement proche de la réalité historique…

 
4 Commentaires

Publié par le 16 janvier 2012 dans TV News

 

[DVD] Vu ce weekend

DVD 2001-S02
L’Elite De Brooklyn

Première escale cinéma samedi soir avec un polar signé Antoine Fuqua, L’Elite De Brooklyn.
Brooklyn, dans les quartiers nord la lutte entre les forces de police et les trafiquants de drogue fait rage. Dans ce contexte le destin de trois flics va se croiser. Eddie (Richard Gere), un flic désabusé à quelques jours de la retraite ne demande qu’à se tenir loin des emmerdes en attendant la quille. Tango (Don Cheadle), un flic infiltré au sein d’un gang souhaite retrouver une « vie normale » au sein de la police. Sal (Ethan Hawke), flic chez les Stups a du mal à joindre les deux bouts afin de subvenir au besoin de sa famille…
Un polar relativement classique mais superbement maîtrisé avec en prime un trio d’acteurs des plus convaincant. La tension est presque palpable et ne fait que s’intensifier tout au long du film, malgré un rythme volontairement lent on ne s’ennuie pas une minute. Pas besoin d’être devin pour comprendre que tout ça finira par mal tourner, reste à savoir comment ces trois flics vont finir par se croiser et surtout quelle sera l’étendue des dégâts quand ça pétera…
Au final on a le droit à du très bon polar et pourtant à peine 402 000 entrées en France (source Allociné), j’espère que le public réservera un accueil plus chaleureux au DVD…

127 Heures

Ensuite on enchaîne direct avec 127 Heures de Danny Boyle, un film inspiré d’une histoire vraie.
Aron Ralson (James Franco), un sportif émérite, part seul et sans prévenir personne pour une randonnée dans les gorges de l’Utah. Dans une faille il perd l’équilibre et chute, un bloc de pierre lui écrase le bras contre la paroi rocheuse. Aron va tout essayer afin de se libérer, jusqu’à ce que la seule solution possible s’impose à son esprit après 5 jours de vaines tentatives…
A la base le film pourrait sembler ennuyeux mais Danny Boyle réussit à nous scotcher du début à la fin, entre deux tentatives d’Aron pour se libérer on voyage dans ses souvenirs, ses états d’âme et même ses délires (parfois c’est même difficile de distinguer le vrai du faux). Chapeau bas à James Franco qui porte tout seul (ou presque) le film. Mais j’aurai surtout envie de tirer mon chapeau au véritable Aron Ralston qui a dû faire preuve d’un courage inouï pour se libérer de la sorte… Et cela n’a en rien entamé sa combativité et sa sportivité, après l’accident il a continué à vivre à 100 à l’heure !
Là encore les chiffres du box office français me laissent perplexe, à peine 343 000 entrées ! Surprenant pour un réalisateur qui affiche une filmographie plutôt exceptionnelle…

 
2 Commentaires

Publié par le 16 janvier 2012 dans DVD / BRD