RSS

Archives du 7 décembre 2011

[BOUQUINS] Thierry Jonquet – Mygale

Thierry Jonquet - MygaleC’est sur les conseils d’une amie sur BookNode, Marquise66 pour ne point la citer, que je me suis procuré le roman Mygale de Thierry Jonquet, un roman paru en 1984 mais remis au goût du jour par le dernier film de Pedro Almodovar, La Piel Que Habito, qui s’en inspire librement…
Vus de l’extérieur Richard Lafargue, brillant chirurgien plastique, et Eve, pourraient passer pour un couple heureux alors qu’en réalité la jeune femme est sa prisonnière et esclave qu’il prend un malin plaisir à humilier en la contraignant à se prostituer tandis qu’il la regarde. Alex Barny est un truand en cavale après un casse au cours duquel il a tué un flic. Vincent Moreau, son ami, porté disparu depuis 4 ans, est retenu prisonnier par un mystérieux ravisseur qu’il a surnommé Mygale. Quel est le lien entre eux ? Richard et Eve d’un côté, Alex au milieu, Vincent et Mygale de l’autre…
Au début on se demande bien où l’auteur veut en venir et, peu à peu, les différentes pièces du puzzle viennent s’imbriquer les unes avec les autres de la façon la plus inattendue qu’il soit. Le moins qu’on puisse dire de ce roman c’est qu’il est déroutant, un brin malsain même tant il nous entraîne dans la folie (une folie froide et intelligente) d’un homme qui semble lutter contre sa propre douleur en faisant souffrir les autres. Un homme que l’on ne peut que haïr mais pourtant parfois on se surprend à le plaindre et même à le comprendre au fur et à mesure que ses motivations se précisent.
Le roman est court (156 pages) mais intense, l’écriture est sobre afin de se concentrer sur l’essentiel, les faits et es impressions des protagonistes ; c’est pour moi un petit joyau du roman noir, et en plus écrit par un français ce qui ne gâche rien. Je ne connaissais pas Thierry Jonquet mais la lecture du roman m’a donné envie de me plonger dans le reste de son oeuvre (du moins pour tout ce qui concerne les polars et romans noirs), s’ils sont tous aussi inspirés ça promet encore de grands moments de lecture (pour info l’auteur est décédé en 2009 à l’âge de 55 ans).
Je ne sais pas ce que vaut le film d’Almodovar (je ne compte pas parmi les inconditionnels du réalisateur) mais il me semble avoir été globalement bien accueilli aussi bien par la critique que par le public ; en attendant de pouvoir juger « sur pièce » j’espère qu’il réussit à restituer toute la noirceur du roman de Thierry Jonquet.
Après ces deux courtes escapades numériques je m’en vais maintenant attaquer In Tenebris, le second opus de La Trilogie Du Mal de Maxime Chattam (toujours en ebook). En livre papier je viens de commencer Le Bonhomme De Neige, la dernière enquête de Harry Hole disponible au format poche…

 
5 Commentaires

Publié par le 7 décembre 2011 dans Bouquins