[DVD] Expandables – Unité Spéciale

ExpandablesDimanche retour à notre programme habituel de glande avec une journée passée presque exclusivement vautrés devant la TV ou le PC…
Au programme Expandables – Unité Spéciale, un film d’action signé Sylvester Stallone dans lequel on retrouve une équipe de mercenaires surentrainés (menés par Sylvester Stallone, Jason Statham et Jet Li) n’obéissant à aucune organisation et aucun gouvernement sont spécialisés dans les missions considérées comme désespérées. Et justement leur dernière mission les conduit sur l’ile de Vilena, en proie à la tyrannie d’un chef militaire corrompu par un riche trafiquant de drogue… Plus que jamais ils agissent en électrons libres bien déterminés à libérer Vilena de ses oppresseurs.
Je n’ai pas l’habitude de m’étendre sur un film vu à la TV mais comme j’ai raté la sortie DVD de celui-ci (j’me demande encore comment j’ai fait mon compte) je me permets de faire une exception (et de tricher en l’ajoutant dans la catégorie DVD du blog), d’autant qu’il mérite le détour. La principale force du film reste son casting impressionnant qui regroupe les « grands » du cinéma d’action mais surtout chacun semble prendre un malin plaisir à caricaturer à l’extrême les rôles qui leur sont habituellement confiés. Second degré de rigueur donc sinon vous ne verrez dans ce film qu’une succession de pétarades improbables sans grand intérêt… D’autant que le scénario ne brille ni par son originalité ni par son réalisme, mais là encore je pense que c’est un choix délibéré de Stallone qui souhaitait avant tout se faire plaisir et faire plaisir à ses acteurs tout en nous divertissant (ce n’est pas franchement le genre de film que l’on regarde en espérant se triturer les méninges). Pari réussi donc avec un divertissement qui sent bon la poudre et la castagne…
A en juger par le succès public du film je ne suis pas le seul à avoir apprécié le spectacle offert par Stallone (avec un budget de 80 millions de dollars il a engrangé, aux USA, plus de 103 millions de recettes en 10 semaines d’exploitation et plus de 274 millions au box office mondial). Bien entendu de tels chiffres parlent aux financiers qui commandent Hollywood, une suite serait d’ores et déjà en préparation (sortie annoncée pour 2012) même si pour le moment on est plutôt dans le flou… En vrac et en direct voici ce que l’on sait, ce que l’on suppose et ce que l’on ignore :
– Sylvester Stallone sera bel et bien présent dans ce second opus (tout comme le reste de l’équipe des Expandables) mais ne sera ni scénariste, ni réalisateur (ce serait Simon West qui prendrait le relai derrière la caméra)
– Pour leur seconde mission sur grand écran il serait d’avantage question d’une vengeance personnelle (suite à la mort du personnage incarné par Mickey Rourke ?) que d’une réelle mission
– Bruce Willis verra son rôle s’étoffer pour devenir le « grand méchant » du film, il devrait être secondé, entre autres, par Jean-Claude Van Damme (alors qu’il avait refusé de participer au premier film)
– Encore des incertitudes quant au rôle d’Arnold Schwarzenegger qui est embourbé dans des problèmes juridico-familiaux
– D’autres noms « marquants » du cinéma d’action sont cités çà et là mais aucune confirmation (ni démenti)

Dans l’après-midi nous resteront affalés devant nos incontournables du dimanche :
– La seconde saison de Flashpoint (un épisode)
– La suite de XIII (deux épisodes)

Chronique d’un week-end pas tout à fait ordinaire

TazDepuis que je me suis replongé dans Runes of Magic j’essaye, tant bien que mal, de profiter des week-ends pour faire progresser mon perso (c’est relativement chronophage comme occupation et donc pas évident à gérer en semaine, ou alors à doses homéopathiques). Mon objectif actuel étant d’atteindre le niveau 20 dans chacune de mes classes primaires et secondaires (actuellement Sentinelle lvl 20 / Druide lvl 17) afin de pouvoir filer à Varanas sélectionner une troisième classe (je n’ai pas encore vraiment arrêté mon choix sur une profession spécifique) et accéder ainsi à la Cote de l’Opportunité (une nouvelle zone de jeu conçue justement pour développer notre nouvelle classe).
A première vue cela pourrait sembler une partie de plaisir (et devrait même l’être) mais c’est sans compter sur les aléas de connexion du serveur Solas… En général ça fonctionne pas trop mal jusqu’à 10 heures et après c’est un bordel monstre, quand enfin on parvient à accéder au jeu il faut composer avec les déconnexions intempestives (« sympa » quand ça survient au milieu d’un combat ou dans une zone infestée de bestioles pas franchement amicales… résurrection assurée à la reconnexion). Déjà en solo c’est casse-couilles mais autant dire que c’est totalement ingérable dans une instance multijoueurs (heureusement pour le moment ce n’est pas vraiment pénalisant, juste emmerdant !). Espérons que la gestion de ce serveur s’améliore mais je n’y crois pas trop, à en juger par les réactions lues çà et là c’est la merde depuis sa mise en service, et pourtant je n’ai pas envie d’en changer et de tout reprendre à zéro… On va essayer de combiner au mieux les sautes d’humeur de leur foutu serveur et ma « patience légendaire » (je compte notamment sur le pont du 14 juillet pour monter mon druide au niveau 20)… Advienne que pourra pour la suite des événements…

Rien de franchement « pas ordinaire » me direz-vous… En fait le seul point inhabituel du week-end se déroulera samedi soir, nous avons pris sur nous de passer outre notre asociabilité chronique pour nous rendre à la soirée d’anniversaire de Thomas (mon neveu de 5 ans) organisée chez son père, Laurent. Non que j’aie une soudaine quelconque envie de me sociabiliser (au contraire l’asociabilité me sied à merveille) mais c’était en cercle restreint (nous 4 (ma mère, Olivier, Abra et moi), Mémé (la grand-mère de Louise) et Bernadette (heu… je ne sais toujours pas qui c’est dans l’affaire) en plus de Laurent et Thomas bien entendu) et ça nous faisait réellement plaisir de revoir Laurent et de découvrir sa piaule à Savannah (superbe baraque soit dit en passant, il reste quelques travaux mais c’est vraiment tip top). Au final une soirée très agréable et conviviale autour d’une raclette (dégustée avec un réel plaisir vu que ça faisait un bail qu’on n’en avait pas mangé)…