[DVD] Les Chemins De La Liberté

Les Chemins De La LibertéHistoire de ne pas déroger à nos bonnes habitudes nous nous sommes offerts une pause DVD ce week-end, c’est le film Les Chemins De La Liberté, réalisé par Peter Weir qui sera au programme.
Direction un goulag sibérien alors que la seconde guerre mondiale fait rage. Des conditions de détention et de survie inhumaines poussent un groupe de prisonniers à s’évader du camps de travail dans lequel ils ont été incarcérés comme « ennemis de la nation russe » ; à leur tête un jeune prisonnier politique injustement condamné (Jim Sturgess). Mais l’évasion n’est que la première partie de leur périple, le plus difficile reste encore à  faire : survivre à des conditions extrêmes (du grand froid sibérien à la fournaise du Désert de Gobi) tandis qu’ils traversent la Sibérie, la Mongolie, la Chine, le Tibet pour terminer en Inde. Certains n’iront pas jusqu’au bout du voyage, d’autres n’y survivront pas mais tous rêvent de liberté…
Certes Peter Weir n’est pas le réalisateur le plus prolifique à Hollywood (peut être aussi parce qu’il est australien soit dit en passant) mais en général le résultat est largement à la hauteur, surpassant même nos espérances les plus folles (c’est la première fois depuis Master & Commander, sorti en 2003, qu’il reprend les rênes d’un tournage) ; autant vous le dire tout de suite avec Les Chemins De La Liberté il ne faillit pas à sa réputation. Le film est magnifique, un grand film d’Aventures avec un grand A mais aussi et surtout une formidable aventure humaine inspirée d’une histoire vraie. Omniprésente et inhospitalière la nature est sublimée tout au long du film avec de splendides paysages mais aussi une lutte permanente pour survivre à un milieu qui semble fait pour briser de l’humain… Ces prisonniers qui finalement se connaissent à peine vont devoir apprendre la solidarité pour affronter ensemble les épreuves qui les attendent et puiser, dans la volonté de l’autre, le courage de continuer, jusqu’au bout de leurs forces, jusqu’au bout de leur rêve de liberté…
Pour moi ça reste un grand moment de cinéma, plein de force et d’humanité et  j’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre certaines critiques adressées au film ; certes ce n’est pas un film à l’action effrénée ni au suspense haletant mais d’un autre côté on le savait d’entrée de jeu. Et c’est justement là la grande force du film, pas de super-héros boosté à l’adrénaline pour sauver tout ce petit monde, juste des êtres humains comme vous et moi, avec leurs forces et leurs faiblesses, mûs par la même envie de vivre libre. Au risque de me répéter c’est justement l’aventure humaine qui fait toute la beauté de ce film, je le dis et le redis haut et fort pour moi c’est encore un pari gagné pour Peter Weir !
J’ai aussi lu, çà et là, que la véracité de ce périple était sujette à caution ; ma seule certitude est que le film s’inspire d’un bouquin relatant cette incroyable odyssée, maintenant savoir si c’est le reflet exact de la réalité, ou si l’auteur a pris quelques libertés avec la réalité ou même si c’est purement et simplement une fiction, j’avoue ne pas m’être posé la question, quelle que puisse être la réponse ça n’enlève rien au film de Peter Weir…

Quand NC1ère et LNC se foutent de nous…

Commençons par la TV avec la nouvelle grille de programmation de NC1ère… Je ne sais pas qui est le sombre crétin qui a décidé de virer purement et simplement le journal national du programme quotidien de la chaîne mais il faudrait qu’il m’explique la logique de l’histoire !
Avant à 19h00 nous avions le journal de 8h00 de France 3 puis, à 19h30 le journal local ; bref de quoi faire un tour exhaustif de l’actualité locale, nationale et internationale… Désormais place à des productions locales avant le journal de 19h30 ! Et surtout n’allez pas croire que notre bulletin d’info local s’est étoffé pour pallier cette absence, que nenni c’est toujours aussi succinct et nombriliste…
Maintenant si tu veux savoir ce qu’il se passe en dehors de la Calédonie tu n’as qu’à écouter la radio, à moins d’être abonné à CanalSat et de pouvoir te rabattre sur LCI ou une autre chaîne d’info. Et dire que ça se réclame du service public !

Afin de ne pas être accusé d’acharnement contre NC1ère (j’y peux rien si ces ânes me tendent le bâton pour se faire battre) on va faire un petit tour par la presse écrite ou plus exactement par le site de LNC (unique quotidien d’information du Territoire).
Depuis une récente refonte de leur site seuls quelques articles « du jour » sont consultables gratuitement, si vous voulez accéder aux autres articles ou aux archives il faut désormais mettre la main au portefeuille ! C’est vraiment pitoyable comme choix stratégique…

Désormais en Calédonie l’information est un luxe, il faut payer pour être informé ! On pensait avoir tout vu dans la catégorie foutage de gueule mais quand il s’agit de nous prendre pour des cons les « pompes à fric » ne manquent pas de ressources !