[BOUQUIN] Marc Levy – Le Voleur D’ombres

Le Voleur D'ombresJe mets aussi mes deux semaines de congés à profit pour bouquiner à tout va, c’est ainsi que j’ai bouclé en quelques jours Le Voleur D’ombres, roman signé par l’incontournable Marc Levy (et oui j’aime beaucoup ce qu’il fait et je l’assume parfaitement).
Son nouveau héros est un enfant dont le père vient de quitter le domicile familial pour rejoindre une autre femme, et comme si cela ne suffisait pas il découvre qu’il a le « don » de s’approprier les ombres des autres, celles-ci lui confient alors les peurs et les attentes de leur « propriétaire », libre à lui de les aider à réaliser leurs rêves. L’enfant grandit pour devenir étudiant en médecine, de nouvelles aspirations et de nouveaux doutes mais toujours ce même don qui l’accompagne même s’il évite de l’utiliser…
Pas simple à résumer vu qu’il n’y a pas réellement d’intrigue centrale mais plutôt des tranches de vie ou amours et amitiés se mélangent (et parfois se confondent), un condensé d’émotions que l’on suit au gré des humeurs du personnage principal qui, comme tout à chacun, passe du rire aux larmes et, à force de trop vouloir s’occuper des autres finit par passer à côté de sa propre vie. Certes d’aucuns diront que ça manque de consistance (les levyphobiques ne se sont pas privés de déverser leur fiel habituel) pour ma part c’est justement le côté intimiste du roman qui m’a séduit, chacun peut se reconnaître au travers de ce nouveau héros plus ordinaire que banal…
Comme je l’ai dit en intro de ce billet je suis un inconditionnel de Marc Levy qui s’assume, j’ai tout lu de lui (sauf son roman autobiographique) et toujours avec beaucoup de plaisir ; par contre, comme vous pouvez le constater, je ne me rue pas forcément sur ses bouquins au moment de leur sortie, tout dépend des lectures que j’ai en cours (la preuve une fois encore avec son dernier roman que je n’ai pas encore acheté et que je lirai sans doute aussi en version poche). Quant à ceux qui se complaisent à descendre en flèche chacun de ses romans je ne peux que leur suggérer de ne plus en lire, faut être maso (ou très con) pour continuer à lire un auteur que l’on ne supporte pas. Pour ma part je continuerai à lire tout ce qu’il sortira en espérant prendre toujours autant de plaisir ; même si ça reste « du Levy » (d’un autre côté je ne m’attends pas à autre chose donc ça me va)…

2 réflexions au sujet de « [BOUQUIN] Marc Levy – Le Voleur D’ombres »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s