Le retour du gouvernement fantoche…

Hier le Congrès se réunissait pour élire, une fois de plus, le gouvernement territorial et une fois de plus ledit gouvernement est à considérer comme mort-né suite à la démission de Philippe Gomés et de ses suivants de liste. Et hop encore un gouvernement démissionnaire de fait ! Ca fait vachement sérieux…
Si vous avez suivi mes différents posts sur la question vous connaissez ma position et elle demeure inchangée à ce jour, « qui sème le vent récolte la tempête ». La seule surprise du jour est venue des élus du LMD qui ont opté pour une stratégie curieuse, tout en affirmant rester fidèles à la l’Alliance Trahir Ensemble (RUMP – AE – LMD) ils ont voté pour Calédonie Ensemble pour, disent-ils, favoriser la représentativité du camps loyaliste au sein du gouvernement. Si l’idée était en soi louable ils ont malgré tout fait chou blanc, le LKS ayant reporté son vote sur la liste FLNKS plutôt que sur l’UNI comme précédemment.
Du coup voilà comment est constitué notre éphémère gouvernement fantoche pour les 15 prochains jours :
– FLNKS : 4 sièges (17 voix)
– Alliance Trahir Ensemble : 3 sièges (16 voix)
– Calédonie Ensemble : 3 sièges (15 voix)
– UNI : 1 siège (6 voix)
Rendez-vous le 31 mars pour un nouvel épisode…

Toujours au chapitre de la politique locale vous savez, si vous avez suivi l’affaire, tout le « bien » que je pense de l’idée saugrenue de lever les couleurs indépendantistes aux côtés de la bannière tricolore. Avec cette proposition Pierre Frogier accordait une certaine légitimité au drapeau indépendantiste et forcément la pilule est dure à digérer pour de nombreux loyalistes.
L’Union Calédonienne quant à elle profite de cette enculade pour essayer d’aller plus loin avec une proposition de loi de pays visant à faire de ce drapeau l’emblème officiel de la Nouvelle-Calédonie. Ah bin le voilà bien emmerdé notre Petelo à nous ! S’il ne veut pas se faire lyncher et lâcher par son propre camps il est bien obligé de rejeter en bloc cette proposition mais d’un autre côté il passe un peu (beaucoup) pour un con en refusant de poursuivre une stratégie qu’il a lui même initiée (même s’il s’en défend… et le pire c’est que je suis convaincu qu’il n’avait pas conscience des conséquences futures de sa connerie).
Bref voilà un projet de loi mort-né, à supposer même qu’il soit proposé au Congrès… Que le camps loyaliste rejette en masse l’idée n’est pas une surprise, par contre je trouve que la réaction la plus sensée vient du LKS (une fois n’est pas coutume) qui affirme que le drapeau indépendantiste n’a pas vocation à devenir un signe identitaire car il n’est pas représentatif de TOUS les kanaks. Un concept que de nombreux « bivexilophiles » semblent avoir tendance à oublier un peu facilement, merci pour ce rappel à l’ordre Monsieur Naisseline (une fois n’est pas coutume, une fois de plus).