[BOUQUIN] Jo Nesbo – L’homme Chauve-Souris

L'homme Chauve-SourisAyant actuellement plusieurs « projets » de lecture (voir ma liste de lecture établie il y a quelques jours) il a bien fallu que je fasse un choix pour me lancer, résultat des courses je m’essaye donc au fameux « polar nordique ». Après quelques recherches sur Internet j’ai opté, en guise de mise en bouche, pour le personnage de Harry Hole, imaginé et mis en scène par Jo Nesbo ; et tant qu’à faire autant commencer par le commencement et L’homme Chauve-Souris, sa première enquête.
Harry Hole, inspecteur de la Crim’ norvégienne se retrouve expédié en Australie pour enquêter sur le viol et le meurtre d’une de ses compatriotes. Pour l’assister dans son enquête il est secondé par un jeune inspecteur d’origine aborigène. Plus l’enquête avance plus Hole découvre l’Australie à travers les récits de son associé mais plus les pistes se brouillent et s’emmêlent…
Franchement pour une séance découverte j’ai été scotché, les personnages sont profonds, l’enquête est rondement menée avec son lot de surprises, le rythme est soutenu (surtout dans la dernière partie du récit)… Bref c’est du bon polar, pour ne pas dire du très bon polar ! Et puis le voyage en Australie, par le biais des légendes aborigènes (le titre du bouquin est d’ailleurs inspiré d’un de ces récits) apporte un petit plus non négligeable. Franchement j’ai hâte de découvrir les prochaines enquêtes de l’inspecteur Harry Hole, je compte d’ailleurs entamer le second roman très vite…
Sans être un spécialiste du genre (je n’aurai pas cette prétention étant en phase de découverte) il semble que les policiers nordiques (version littéraire en tout cas) sont atypiques du héros Made in Hollywood, plus humains, plus accessibles, avec certes leurs forces mais aussi leurs faiblesses et leurs démons. En l’occurrence le personnage d’Harry Hole ne déroge pas à la règle, bourru à tendance asocial c’est aussi un ancien alcoolique qui lutte (avec plus ou moins de succès) contre ce vieux démon qu’est le Jim Beam.
Si c’est bel et bien Stieg Larsson et sa trilogie Millenium qui a suscité un tel engouement populaire pour la littérature policière nordique il faut bien rendre à César ce qui est à César il n’est en rien un précurseur du genre. Le premier tome de Millenium a été publié en 2005 alors que les enquêtes de Harry Hole (8 romans à ce jour) voient le jour en 1997 sous la plume de Jo Nesbo, quant à l’inspecteur Kurt Wallander, imaginé par Henning Mankell et mis en scène à travers 11 romans,  il fait ses premiers pas dans la littérature en 1991. Disons qu’avant l’incroyable succès de la saga Millenium le genre était plutôt réservé à un public de fins connaisseurs…