[DVD] Piranha

PiranhaEn début d’après-midi on décide de s’offrir une petite séance DVD avec le film Piranha, version 2010 signée Alexandre Aja.
Alors que les étudiants s’apprêtent à fêter le spring break sur le lac Victoria un séisme ouvre une faille vers un lac souterrain d’où s’échappent des milliers de piranhas préhistoriques affamés… Le temps que les autorités et le sherif du  comté (Elisabeth Shue) ne comprennent l’ampleur de la menace il est déjà trop tard.
Remake du classique signé Joe Dante, Piranhas de 1978, le film joue volontairement la carte de la série B et le réalisateur (français, cocorico !) s’en sort à merveille (on lui doit déjà le remake de La Colline A Des Yeux mais aussi le plus angoissant Mirrors). Tout les clichés du film d’horreur sont présents et utilisés avec brio, avec son lot de bimbos sexy (hmmm le ballet aquatique des Wild Wild Girls est très… « visuel »), des scènes gores à gogo (je suis d’ailleurs surpris que le film n’ait été écopé que d’une interdiction aux moins de 12 ans) et de l’humour décalé… Bref ça sent à plein nez le second degré et pour ma part j’adore le fait que le réalisateur ait pris ce parti plutôt que de tourner un film d’horreur plus « classique » ; d’une part ça permet aux invraisemblances de passer comme une lettre à la poste et l’on constate que les acteurs (avec une belle brochette de seconds rôles soit dit en passant) ont réellement pris leur pied sur le tournage. Maintenant n’espérez pas le grand frisson ce n’est pas le but recherché, de même oubliez un moment votre esprit cartésien ou toute autre forme de rigueur scientifique pour profiter pleinement du divertissement.
Petit bémol toutefois, sur l’aspect visuel résolument 3D qui n’apporte rien au film (comme à l’accoutumée avec la 3D devrai-je ajouter) ; j’espère vraiment que cette mode de la 3D partout et à tout prix finira par lasser et s’éteindre, c’est vraiment un truc auquel je n’accroche pas du tout… mais bon pour le moment ça m’a l’air mal barré !
Histoire de surfer sur le succès il semblerait qu’une suite soit envisagée, mais difficile de savoir si Alexandre Aja sera aux commandes ; dans tous les cas j’espère, si elle doit voir le jour, qu’elle restera fidèle à l’esprit décalé et décomplexé de ce premier opus, mais aussi qu’elle apportera un peu de nouveauté plutôt que de se contenter d’user et d’abuser d’une simple franchise. Soit dit en passant que le Piranha 2 « original » (1981), bien que signé par un certain James Cameron, est une sinistre daube…