[DVD] Adèle Blanc-Sec

Adèle Blanc-SecTant que le lecteur DVD semble d’humeur conciliante et que les programmes TV ne sont guère reluisants on en profite pour piocher allégrement dans le stock de films à voir. Hier soir ce sont donc Les Aventures Extraordinaires D’Adèle Blanc-Sec, signées Luc Besson, qui étaient au programme.
Paris 1912. Adèle Blanc-Sec (Louise Bourgoin), journaliste et archéologue en herbe, rentre dans la capitale après un voyage en Egypte d’où elle a rapporté une momie afin de venir en aide à sa soeur plongée dans le coma depuis plus de 5 ans, mais pour se faire elle a besoin de l’aide du Professeur Esperandieu (Jacky Nercissian) et le scientifique est actuellement emprisonné pour avoir participé à la naissance d’un jeune ptérodactyle qui terrorise la ville…
A la base Adèle Blanc-Sec est un personnage de BD créé par Jacques Tardi (9 tomes publiés à ce jour) mais j’avoue n’avoir jamais lu ces bandes dessinées, j’ai bien essayé mais je n’accrochais pas du tout au style graphique et du coup je n’ai pas insisté. L’univers mi-policier et mi-fantastique se prête plutôt bien à une adaptation cinéma et avec Luc Besson aux commandes on pouvait s’attendre à du grand spectacle, d’autant que c’est exactement ce que laissait présager la bande-annonce du film.
Et pourtant au final je reste sur un sentiment mitigé, sans doute justement parce que la bande-annonce était trop prometteuse. Je n’irai pas jusqu’à dire que le film est une sinistre daube, ça reste un divertissement plutôt bien maîtrisé mais le tout manque de rythme et de profondeur, aussi bien dans les personnages que dans le scénario lui-même. On est bien loin du « Indiana Jones en jupon et corset » annoncé, le film se laisse regarder mais ça sonne creux et du coup on ne peut s‘empêcher de ressentir une certaine déception lors du clap de fin.
Luc Besson a d’ores et déjà annoncé son intention de décliner toute la saga Adèle Blanc-Sec sous forme d’une trilogie mais franchement je ne suis pas certain que le public suive s’il ne revoit pas sa copie pour les deux prochains films, d’autant que l’effet de surprise ne jouera plus en sa faveur…