RSS

Archives du 15 janvier 2011

[BOUQUIN] Anthony Zuiker – Level 26, Tome 2 : Dark Prophecy

Anthony Zuiker - Level 26 T2Rien de tel qu’une alerte cyclonique pour bouquiner tranquillement, il faut dire que mon lecteur DVD étant HS et la réception satellite déplorable, il n’y avait pas grand chose d’autre à faire en attendant que les choses passent. J’ai donc mis à profit cette journée cyclonique pour lire le second tome de Level 26, intitulé Dark Prophecy (le premier étant Dark Origin), avec toujours aux manettes Anthony Zuiker et Duane Swierczynski.
On retrouve donc Steve Dark cinq ans après l’affaire Sqweegel et le meurtre de son épouse, histoire de se consacrer pleinement à sa fille il a quitté les Affaires Spéciales du FBI ; mais pas facile de retrouver une vie « normale » quand on est un chasseur-né… Surtout quand un nouveau tueur en série semble frapper au hasard à travers tout le pays et plus encore quand une mystérieuse inconnue le contacte et lui propose des ressources illimitées pour traquer et éliminer le tueur…
La première bonne surprise à la lecture de ce second opus est que l’écriture est nettement plus soignée et plus fluide (même la traduction française semble avoir bénéficié d’un soin particulier malgré encore quelques erreurs çà et là). Du coup forcément le confort du lecteur n’en est que plus grand, lui permettant de se laisser guider au fil des pages.
Le scénario, toujours aussi riche en rebondissements, et lui aussi plus fouillé et plus précis (moins d’erreurs et d’invraisemblances) ; si le tueur est loin d’être aussi flippant que Sqweegel mais ce qu’il perd en sadisme il le gagne en crédibilité et ça aussi franchement c’est plutôt un point positif.
Difficile d’évoquer Level 26 sans parler des séquences vidéos qui viennent régulièrement étoffer le récit. Si elles sont moins nombreuses que dans le premier opus elles sont, elles aussi, plus travaillées et surtout elles constituent une trame « extérieure » au récit, qui vient enrichir la personnalité de Steve Dark en se penchant sur son passé. Bref cette fois elles apportent un réel plus au récit papier, j’aurai d’ailleurs tendance à vous suggérer de lire le bouquin puis de regarder les vidéos après votre lecture afin de ne pas casser le rythme.
Certes ce n’est toujours pas le thriller du siècle mais les erreurs de jeunesse du premier tome ont été corrigées pour notre plus grand plaisir. Du coup on attend avec encore plus d’impatience le dernier opus : Dark Revelations.

 
8 Commentaires

Publié par le 15 janvier 2011 dans Bouquins

 

VANIA – Fin d’alerte cyclonique

Et bin voilà depuis 7 heures ce matin toutes les alertes cycloniques ont été levées, le Territoire va pouvoir reprendre son rythme de croisière, lentement mais sûrement…
VANIA s’éloigne mais ce n’est pas pour autant que le beau temps fait son grand retour, le ciel reste gris, il pleut par averses et nous avons le droit à un vent relativement soutenu mais disons que le pire est passé. Et très franchement le « pire » en question n’a pas été si terrible que ça (comme prévu) ! Certes il a plu abondamment et le vent s’est déchaîné mais c’est assez quand une dépression tropicale forte vient flirter avec le Territoire ; rien à voir avec ce qu’on a pu connaître par le passé.
Le bilan parle de lui même, aucune perte humaine directement imputable au cyclone, des dégâts matériels plutôt modérés. En fait c’est, comme souvent dans ces cas là, le réseau électrique qui en a le plus bavé ; rien de bien dramatique même si je reconnais volontiers qu’être privé de courant est franchement chiant (pour notre part aucune coupure, à part ce matin de 8h à 11h suite à une panne générale).
Journée passée à bouquiner (j’y reviendrai) en écoutant la radio histoire de se tenir au courant de l’évolution de la chose et de réguliers passage sur le site de Météo France afin de suivre les trajectoires prévues de VANIA et les bulletins spéciaux. A ce titre d’ailleurs je regrette franchement de ne pas avoir fait de capture d’écran systématique des diverses cartes de trajectoire, dans le genre capricieuse VANIA (un nom prédestiné je suppose), a fait fort avec plusieurs changements de direction dans la journée d’hier.
Par contre en écoutant la radio RNC (ou RFO ou NC1ère, appelez-la comme vous voulez) je suis effaré de la réaction de certaines personnes, d’une part ça critique à tout va les autorités et les divers services publics et d’autre part ça panique pour un rien ; un bananier qui plie ou une tôle qui s’envole c’est relativement normal en cas de mauvais temps… Faut croire que les gens ont la mémoire courte et qu’en 7 ans ils ont oublié ce qu’était un vrai cyclone.
Vous trouverez ci-joint la dernière carte de la trajectoire de VANIA, pas tant pour son itinéraire futur mais juste pour vous donner une idée de son passage sur le Territoire.

VANIAPour finir ce post sur une note un peu pessimiste mais malgré tout réaliste je dirai que l’on a tout intérêt à ne pas se réjouir trop vite, déjà une autre dépression, ZELIA, pourrait menacer la Nouvelle-Calédonie dans les prochains jours et surtout, toujours selon les prévisions, nous toucher en tant que cyclone de catégorie 3 (au plus fort de son intensité VANIA a été de catégorie 2)… Mais bon c’est encore un peu tôt pour en avoir la certitude.

– EDIT 1 – Remerciements à RNC
Je trouvais un peu injuste de finir ce post sans adresser un grand merci à RNC pour avoir rempli pleinement et dans la bonne humeur son rôle de service public en nous tenant informé, heure après heure, de l’évolution de VANIA et en ouvrant son antenne aux auditeurs (bon certes parfois ça râlait un peu à tort et à travers mais d’un autre côté je conçois parfaitement que ça puisse faire du bien de vider son sac dans de telles situations). Merci notamment aux deux animatrices (désolé n’étant pas un fidèle de la radio je ne connais pas leur nom) qui ont fait un boulot génial alors qu’elles aussi devaient sûrement avoir envie de rentrer à la maison.

– EDIT 2 – Carton rouge à TNC
A l’heure du tout numérique et en pleine « crise » cyclonique c’est un peu fort de ne proposer le journal télévisé du soir uniquement via le réseau analogique et sur Nouméa et le Grand Nouméa. OK je comprends parfaitement que l’antenne de Nouville soit en « mode survie » pendant le cyclone mais il devait certainement y avoir un moyen « détourné » (fibre optique par exemple) d’assurer votre rôle de service public comme l’a fait la radio. Priver ainsi la majeure partie de la population du « droit à l’information » est indigne d’un service public !

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 janvier 2011 dans Nouvelle-Calédonie