RSS

Archives du 27 décembre 2010

JOYEUX NOEL A TOUS ET TOUTES

Mon bô sapin...Tout est dit dans le titre de ce post, je vous souhaite du fond du coeur un JOYEUX NOEL ! Certes avec quelques jours de retard mais il fallait bien ça pour se remettre des abus (modérés cette année) du réveillon et des « repas-restes » (on a hérité du foie gras maison… y a pire dans le genre « restes à finir »).

A l’occasion de ce réveillon de Noël en famille chacun prend ses petits et gros soucis, les fout dans une boite hermétiquement fermée et les oublie le temps d’une soirée ; on a tous notre lot d’emmerdes mais Noël c’est la fête du partage donc on fout tout ça entre parenthèse et « the show must go on » !
Cette année donc la soirée de Noël se déroulera chez Olivier à Ouémo, d’une part ça fait moins de route mais aussi et surtout ça nous permet de regagner nos pénates à la fin de la soirée. Autre changement du fait de l’absence de Louise, partie rejoindre son mec en France, on s’est retrouvés à effectif réduit (ma mère, Olivier, Sam, Abra et moi) mais cela ne nous a nullement empêché de profiter pleinement de la soirée.
Après un apéro accompagné de toasts (saumon ou chèvre selon les goûts et les envies) nous avons attaqué le repas par un duo de foie gras maison préparés par ma mère (un terrine nature « façon traditionnelle » et une terrine aux mangues à base d’escalopes cuites) avant de poursuivre avec un immense plateau d’huitres (ouvertes par Olivier) et une salade de langouste « façon cerf » (des morceaux de langouste marinés au soyo, ça peut paraitre surprenant mais c’est un régal). Nous aurions dû poursuivre par de la langouste poêlée (la pêche d’Olivier, le week-end dernier, aura été fructueuse avec deux popinées de plus de 5 kgs chacune) mais déjà les estomacs étaient au bord de l’explosion ; du coup nous sommes passés directement au dessert avec une bûche chocolat/banane du Paradis Gourmand (elle paraissait riquiqui pour 6 mais finalement ce fut largement suffisant)…
Bien entendu la soirée aura été émaillée par l’ouverture des cadeaux au fur et à mesure des plats (une habitude maison), même si les finances de tout à chacun n’étaient pas brillantes cette année, ça n’aura pas gâché la fête, chacun ayant trouvé son bonheur au fil des déballages… Finalement nous rentrerons relativement tôt et tout aussi relativement frais (nettement moins fracassés que l’an dernier mais nous avions fait forts sur ce coup).

Le lendemain en fin de matinée on file à Dumbéa pour le tout aussi traditionnel déjeuner du 25. Olivier ayant prévu autre chose ne sera pas de la partie et Sam sera accompagné de sa copine du moment, sinon on prend les même et on recommence ! Mais avant de faire ripaille (autour d’un « repas léger » dixit ma mère) nous avons profité de la piscine pour nous rafraîchir (avec une température extérieure de 35° c’est franchement agréable de pouvoir faire trempette).
Ledit repas léger sera constitué d’une salade avec des copeaux de foie gras, du saumon fumé, des restes de langouste, du boudin blanc avec une purée maison et une salade de fruits histoire de finir sur une note de fraîcheur… Autant dire que l’on ne quittera pas la table affamés ! Nouveau détour par la case piscine pour digérer en douceur et retour à l’appart avec notre fameux « reste » (le foie gras aux mangues ; que nous achèverons hier soir).

PS : la photo qui accompagne ce post est la preuve en image que, pour notre sapin, il n’y aura pas eu de « miracle de Noël »… Les chats apprécient toujours autant cet éphémère terrain de jeu !

 
2 Commentaires

Publié par le 27 décembre 2010 dans Trucs en vrac