RSS

Archives du 17 décembre 2010

Oceania Rock Festival – Annulation de dernière minute !

Le week-end dernier se tenait le Musikaly Festival au Kuendu Beach ; j’ai passé la chose sous silence pour deux raisons que je vais exposer brièvement ici. D’une part ledit festival est essentiellement axé sur le reggae et le zouk qui sont deux genres musicaux auxquels je n’adhère pas (le reggae avec modération, le zouk et la musique antillaise en général pas du tout) ; d’autre part c’est co-organisé (et donc co-financé) par l’USTKE et il n’est pas question que je donne ne serait-ce qu’un franc à cette organisation syndicale que je méprise au plus haut point. Franchement je ne vois pas entrer dans un enceinte décorée aux couleurs indépendantistes pour voir des artistes qui ne connaissent rien à l’histoire du pays arborer connement le drapeau du FLNKS… J’y peux rien c’est viscéral ! Et je le revendique !
Toutefois force est de reconnaître que ce spectacle a connu, avec plus de 20000 visiteurs, un véritable succès public (sans surprise le reggae étant un genre musical très populaire sur le Caillou et ce festival, reconduit chaque année, connait un succès grandissant). Si le succès a été au rendez-vous cela ne s’est pas fait sans mal. La tête d’affiche annoncée, Julian Marley, se défile parce que sa femme serait sur le point d’accoucher de leur premier enfant du coup il souhaite rester à ses côtés dixit le communiqué officiel (quand on sait que le couple a déjà trois enfants on se demande s’ils ne prennent pas franchement les calédoniens pour des cons… mais ceci est une autre histoire). Ensuite il a été question de Morgan Heritage mais finalement le groupe se désistera quelques jours plus tard et c’est donc Israel Vibration qui clôturera le festival (certes une pointure de la scène reggae internationale mais le groupe s’est déjà produit sur le Territoire d’où un sentiment de frustration pour certains spectateurs). Ensuite un souci d’alimentation électrique sur le site a privé de courant un certains nombre de stands alimentaires entrainant la perte de marchandises et donc forcément ça grince un peu (beaucoup) des dents du côté des intéressés qui réclament réparation (logique).

Venons en maintenant à notre Oceania Rock Festival que j’attendais avec une certaine impatience afin de découvrir les têtes d’affiches venues tout droit d’Australie (dont le fameux Dave Evans). La nouvelle est tombée hier comme un couperet, le festival est annulé suite à un problème technique (une mésentente entre les organisateurs et la société devant assurer la sono). Comme l’an dernier les espoirs de l’association Noumea Rock Asso tombent à l’eau…
Il est facile de pointer du doigt le manque de professionnalisme des organisateurs, ils sont d’ailleurs les premiers à reconnaître ne pas être des producteurs, juste des passionnés qui donnent leur coeur, leurs tripes et une partie de leur fric pour faire partager leur passion pour la musique en général et pour le rock en particulier. Pour ma part je ne peux m’empêcher de penser, et cela m’a été confirmé après discussion avec Roland, le secrétaire de l’association, qu’il y a quand même une volonté délibérée de saborder cette initiative ; la question étant : à qui profite le crime ? Et là j’avoue ne pas avoir de réponse. Même si je suis convaincu que ce nouveau coup dur (moral et financier) n’entamera en rien la motivation de l’association et de ses bénévoles, j’espère surtout qu’elle conservera la confiance de ses partenaires et sponsors et que 2011 verra un Oceania Rock Festival grandiose ! Si je peux me permettre une suggestion pour l’année prochaine : misez sur une scène locale 100% rock, c’est pour écouter du gros et bon son que l’on fait le déplacement, pas pour du reggae ou du kaneka (genres que je respecte même si je n’en suis pas fan).
Ceci dit je laisse la tribune du blog ouvert à l’association, s’ils souhaitent s’exprimer sur la question ils sont les bienvenus ; de même s’ils souhaitent me rencontrer afin que nous parlions plus longuement de toute cette histoire je me tiens à leur disposition.

 
6 Commentaires

Publié par le 17 décembre 2010 dans Nouvelle-Calédonie