[HUMEUR] Travail – Attention danger !

TripaliumLe travail… Un mal nécessaire pour pouvoir payer ses factures en fin de mois et s’offrir quelques plaisirs mais je suis convaincu que nombre d’entre vous, tout comme moi d’ailleurs, s’en passeraient volontiers s’ils en avaient la possibilité (et les moyens). N’écoutez pas ceux qui vous sermonnent en affirmant que le travail est un bienfait pour l’épanouissement personnel de l’individu ! Ils n’ont rien compris ! Ce n’est pas seulement moi qui le dis mais il suffit d’éplucher l’étymologie du mot travail pour se rendre compte à quel point c’est tout sauf une bénédiction !
On va commencer par une banalité, travail est un dérivé du verbe travailler (jusque là rien de bien nouveau… enfin j’espère pour vous), travailler est lui même issu du latin tripaliare qui signifie « tourmenter, torturer avec le trepalium » (ça commence à faire froid dans le dos). Trepalium est une forme dérivée du tripalium, un instrument de torture utilisé par les romains pour punir leurs esclaves ; composé de trois pieux on y attache la victime bras et jambes écartées avant de le soumettre à diverses tortures tel que le feu, le fouet et autres joyeusetés (voir l’illustration ci-contre). Ainsi pendant longtemps le terme travail était synonyme de tourment et de souffrance ! La seule réminiscence du sens initial du mot travail est utilisé en obstétrique pour désigner l’accouchement, mais n’allez pas croire qu’il s’agit là de valoriser le miracle de la vie, le travail désigne bel et bien les souffrances de la femme en couches (même si aujourd’hui la médecine a fait d’énormes progrès… Essayez d’imaginer un accouchement avant l’invention de la péridurale).
Une autre étymologie communément admise pour le mot travail serait le terme latin trabicula qui désigne un petit chevalet de torture (et oui encore), le verbe trabiculare signifiant travailler dans le sens de torturer, faire souffrir. Jusqu’au treizième siècle le terme travail ne s’appliquera qu’aux femmes en couches, aux suppliciés et aux agonisants ; il faudra attendre le dix-neuvième siècle et la révolution industrielle pour que mot travail perde sa connotation négative (pas totalement en fait, aujourd’hui encore en argot populaire « aller travail » se dit « aller au chagrin » on est donc bien loin d’une partie de plaisir).
Henri Salvador avait raison en chantant : « le travail c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver » ! Sur ce je vous laisse vaquer à vos occupations et m’en retourne à mon « tripalium »…

Merci à Abra de m’avoir soufflé cette idée de post.
J’invite les plus curieux, et les plus patients, à lire cette longue dissertation philosophique signée Patrice Deramaix : du tripalium au chagrin.

8 réflexions au sujet de « [HUMEUR] Travail – Attention danger ! »

  1. Wa… ben dis donc, c’est assez flippant d’en connaître l’étymologie ! mais très intéressant.
    Personnellement j’aime bosser quand c’est pour quelque chose qui me plait sinon ça peut vite devenir un calvaire…

    1. En ce moment j’ai la chance de faire un taf qui me plait mais ça n’a pas toujours été le cas ; c’est vrai que ça change radicalement la donne !

      Mais bon il n’empêche que je préfère glander 🙂

    1. Statisticien dans un organisme médico-social (genre de la Sécurité Sociale).
      Une structure relativement mais lourde mais on est une petite équipe sympa totalement autonome avec une hiérarchie cool.

      1. (…) »on est une petite équipe sympa totalement autonome avec une hiérarchie cool. »(…)

        Ça, ça sera répété, amplifié, déformé !!! LOL

      2. Je ne parlais que de la Cellule Stats pas de la CAFAT dans sa globalité 🙂

        Mais chut… Semblerait que le net soit devenu le terrain de chasse des employeurs en mal de licenciements abusifs (même si la loi prétend le contraire).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s