[BOUQUIN] Mary Higgins Clark – Je T’ai Donné Mon Coeur

Je T'ai Donné Mon CoeurHistoire de me changer des histoires de vampires de La Communauté Du Sud (je me suis avalé les trois premiers tomes d’affilée, ce n’est pas désagréable mais il n’y a pas non plus de quoi péter trois pattes à un canard) j’ai décidé de me plonger dans un bouquin plus conventionnel, un bon vieux polar à la Agatha Christie, j’ai donc jeté mon dévolu sur Je T’ai Donné Mon Coeur de Mary Higgins-Clark.
Emily, jeune assistante du procureur, traverse une passe difficile entre le décès de son mari, tué en Irak, et une récente transplantation cardiaque ; c’est alors qu’elle se voit confiant le très médiatique procès du meurtre d’une talentueuse actrice, sur le banc des accusés son agent et ex-mari. Suspect idéal que tout semble accuser et pourtant la seule preuve tangible tient dans le témoignage d’un criminel notoire qui compte sur sa coopération avec la police pour alléger sa peine. Et comme si cela ne suffisait pas à la jeune femme son voisin semble étrangement attentionné à son égard…
Comme à son habitude Mary Higgins Clark maîtrise parfaitement son intrigue, si ce n’est sans doute pas son meilleur roman ce n’est pas non plus le pire. Le scénario tient la route avec son lot de rebondissements plus ou moins imprévisibles. La majeure partie du bouquin est consacrée au procès (pas franchement palpitant mais on reste suffisamment immergé dans l’histoire pour vouloir aller toujours plus loin) ; dans la seconde partie les choses se précipitent tandis que les mailles des filets se resserrent…
Bref sans être révolutionnaire c’est un polar de bonne qualité qui tient la route de la première à la dernière page ; j’aurai envie de dire comme d’hab, car on sort rarement déçu de la lecture d’un Mary Higgins Clark. Ceci dit je n’ai pas lu tous ses romans mais j’en ai une bonne partie dans ma bibliothèque (et il est probable que je prenne en version poche ceux qui me manquent), par contre ce n’est pas un auteur dont je pourrai lire plusieurs bouquins les uns à la suite des autres, les ficelles du genre ne sont pas assez diversifiées pour éviter un sentiment de « déjà-vu » (c’est d’ailleurs pour ça que je préfère généralement les thrillers aux polars pur jus).
Retour au genre fantastique pour ma prochaine lecture puisque je compte m’attaquer à La Lignée, premier opus d’une trilogie vampirique (et oui encore) écrite par Guillermo Del Toro et Chuck Hogan… Mon lecteur DVD ayant des sautes d’humeur inexplicables il faut bien que je compense d’une façon ou d’une autre mon « manque » culturel…