[JEUX VIDEO] Mass Effect 2

Mass Effect 2Avec Mass Effect 2 Bioware s’impose plus que jamais comme le leader incontesté du jeu de rôle solo sur PC ; on est loin de l’univers Heroic Fantasy de Dragon Age en se replongeant dans leur saga galactique (une trilogie annoncée dès le départ du projet).
Paradoxalement le jeu démarre par la mort de notre héros quelques mois après sa victoire sur Sovereign ; mais deux ans plus tard c’est un Shepard ressuscité que refait surface sous la bannière de l’ennemi d’hier (Cerberus) alors que des colonies humaines disparaissent mystérieusement… Et c’est reparti pour un tour, une fois de plus il va falloir sauver le monde !
Deux ans… C’est aussi le temps réel qui sépare ces deux volets, autant dire que je n’ai pas conservé mon ancienne sauvegarde ! Du coup ces trois dernières semaines je me suis replongé intensivement dans le premier volet, non seulement afin de me rafraîchir la mémoire mais aussi et surtout pour pouvoir récupérer mon perso de fin de partie… Mais n’allez pas vous imaginer que vous commencerez la partie au niveau 50 avec un équipement au top, que nenni c’est juste histoire de conserver les traces de vos faits et gestes car tout au long de la partie vous croiserez des personnages que vous aurez aidé durant le premier volet (la piqûre de rappel n’est pas un luxe).
Avec le jeu on retrouve des bonus téléchargeables (DLC) via le réseau social de Bioware, une armure (deux en fait puisque l’armure du Sang de Dragon de Dragon Age est aussi dispo pour Mass Effect), un flingue, un compagnon supplémentaire et autres joyeusetés à venir (et gratuites).
Sans surprise ce second volet est au moins aussi réussi que son prédécesseur, avec un moteur graphique encore amélioré (malgré quelques bugs mineurs) et une jouabilité exemplaire (la prise en main est plutôt aisée… heureusement vu la pauvreté du manuel qui se contente du strict minimum). Pour le reste pas grand changement par rapport au premier volet, on recrute notre équipe (avec au passage des missions propres à chacun des personnages), on explore pour récupérer des ressources et débloquer quelques quêtes annexes… Parmi les nouveautés intéressantes il existe désormais en cours de dialogue de interventions d’interruption basée sur la conciliation ou le pragmatisme (méthode plus musclée… et plus jouissive) permettant de dénouer une situation plus rapidement.
Les mêmes causes produisant les mêmes effets je regrette une relative linéarité du scénario qui ne laisse que peu de place à l’impro. Mais aussi quelques défauts mineurs propres à ce second volet, comme l’absence de carte dans certaines (nombreuses) zones, la difficulté à comparer les équipements (avant on disposait de diverses jauges qui permettaient d’apprécier visuellement l’efficacité de tel ou tel équipement… maintenant on ne peut que supposer que plus le numéro de l’équipement est élevé, plus il est performant)… Mais franchement il faudrait plus que ça pour gâcher le plaisir ! La saga Mass Effect transforme brillamment l’essai avec ce second volet et j’ai déjà hâte de découvrir un final que l’on ne peut que supposer (et espérer) brillantissime.