[DVD] Le Jour Où La Terre S’arrêta

Le Jour Où La Terre S'arrêtaSamedi nous nous sommes offert une pause DVD devant le film Le Jour Où La Terre S’arrêta remake de Scott Derrickson d’un classique de la science-fiction réalisé initialement par Robert Wise.
Pour le pitch un vaisseau extra-terrestre se pose en plein Central Park, un occupant d’apparence humaine (Keanu Reeves) et un robot en sortent. L’humanoïde est blessé par un tir « accidentel » et évacué afin d’être soigné tandis que le robot reste planté devant le vaisseau afin de le protéger. Une scientifique (Jennifer Connelly) parvient à nouer le contact avec lui et découvre rapidement qu’il est là pour sauver la Terre… Ce qui n’implique pas forcément de sauver les humains, responsables de la lente agonie de la planète…
Rien à redire sur les effets spéciaux parfaitement maîtrisés, ni sur le scénario qui tient la route ainsi que les acteurs (mention spéciale à Keanu Reeves qui joue d’une froideur remarquable au cours de la première partie du film). Bref globalement le film est une totale réussite, à la fois un grand spectacle agréable à suivre et une réflexion sur les tendances autodestructrices de l’humanité. De ce point de vue le réalisateur n’est pas tendre avec notre espèce et notamment avec les américains qui sont, une fois de plus, montrés comme le gendarme du monde garant de l’ordre mondial mais aussi et surtout comme des adeptes du « tirer d’abord, discuter après » (dès l’arrivée du vaisseau ils mettent en place un comité d’accueil fortement militarisé et à peine l’extra-terrestre sorti un coup de feu est tiré contre lui)… Mais bon rassurez-vous il y a une lueur d’espoir, dans le film certains finissent par comprendre leurs erreurs et c’est peut être le début d’une nouvelle ère qui s’annonce… Mais ce n’est qu’une fiction bien loin des enjeux économiques et politiques du monde réel ; sur ce coup j’suis nettement moins optimiste que le réalisateur, non seulement on ne fait que précipiter notre perte mais je doute fort qu’un extra-terrestre vienne un jour nous avertir que l’on scie gaiement la branche sur laquelle on est assis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s