Koh Lanta 2009 – And the winner is…

Réaction un peu tardive à la grande finale de Koh Lanta du fait d’un emploi du temps particulièrement chargé ces derniers jours… Mais tout vient à point à qui sait attendre ; il était hors de question que je ne revienne pas sur cet « événement » télévisuel du week-end… Mais, comme vous pourrez le constater, je ne m’attarderai guère sur le sujet.
Malheureusement Fabienne se fera éliminer lors de la course d’orientation finale, ce sont donc Christina, Isabelle et Patrick qui s’affronteront lors de la traditionnelle épreuve des poteaux… Déjà à ce point j’ai une soudaine baisse d’intérêt pour la finale aucun membre du trio final ne méritant la victoire mais pas question de zapper pour autant. Christina est en effet condamnée à la victoire sur cette épreuve si elle veut avoir une chance d’affronter le jury final ; même si globalement elle est plutôt du genre « bête à manger du foin » elle a bien compris que si Patrick termine le premier il choisira Isabelle comme partenaire (de toutes façons quel que soit son choix il doit bien se douter qu’il ne peut pas gagner Koh Lanta) et vice versa (sauf que venant d’Isabelle le choix est d’avantage stratégique, face à Christina elle est bien consciente qu’elle n’a aucune chance).
Mais bon pour Isabelle la question ne se posera pas longtemps vu qu’elle sera la première à perdre l’équilibre après une heure passée sur les poteaux ; la position plutôt inconfortable de Christina laisse présager le pire (une finale Patrick / Isabelle), toutefois, lentement mais surement, elle retrouve son aplomb et se retrouve finaliste après plus de 3 heures en équilibre. Par « esprit de sportivité » dit-elle c’est avec Patrick qu’elle décidera d’aller devant le jury final (le pire c’est que c’est certainement vrai, pas une once de stratégie dans son choix… c’est un raisonnement trop puissant pour ses neurones défaillants).
Avant même l’ultime Conseil le résultat était couru d’avance, sur les 7 jurés seuls deux voteront de façon certaine pour Patrick (Isabelle et Kader), 4 voteront (sans doute à contrecœur pour certains) pour Christina (Fabienne, Rodolphe, Louis-Laurent et Pascal) ; seule la voix de Raphaëlle est incertaine, elle peut en vouloir à Christina d’avoir voté contre elle mais au moins autant à Patrick d’être l’instigateur de cette trahison. Vient enfin l’heure du Conseil, comme d’hab chacun répond aux question du jury avant d’expliquer pourquoi il ou elle estime mériter la victoire. Suivra le dépouillement à Paris en présence de tous les candidats et un verdict sans appel 5 votes pour Christina et 2 pour Patrick ! Au final je dirai simplement que c’est la « moins pire » du trio final qui remporte la victoire mais elle est loin de mériter le titre d’aventurière ; maigre consolation de l’autre abruti de Patrick se prendre ENFIN un retour de manivelle dans sa grande gueule de grand con… Une saison bien terne en quelque sorte où la stratégie aura pris le pas sur la sportivité.

Christina

[DVD] De L’autre Côté Du Lit

De L'autre Côté Du LitFidèle à nos bonnes habitudes nous avons profité du week-end pour nous offrir une petite pause DVD, et c’est donc avec la comédie de Pascale Pouzadoux, De L’autre Côté Du Lit, que nous patienterons en attendant la finale de Koh Lanta.
Afin d’échapper à la routine et de sauver leur mariage un couple (Sophie Marceau et Dany Boon) décide d’échanger leurs rôles respectifs. Elle, jusqu’alors femme au foyer et occasionnellement vendeuse de bijoux à domicile, va donc se retrouver à la tête d’une entreprise de location de matériel de chantier ; tandis que lui va devoir apprendre à gérer le quotidien (tâches ménagères, enfants, bouffe) et son nouveau job… Chacun va découvrir ainsi la vie, souvent ignorée, de l’autre.
Je ne m’éterniserai pas d’avantage sur le scénario vu que le reste découle de ce postulat, chacun devant s’adapter à des situations inhabituelles (pour ne pas dire totalement insoupçonnées) et forcément de leurs maladresses naitront nos rires et sourires. Tout le film repose bien sûr sur les deux charismatiques acteurs principaux (couple fictif qui avait été élu « couple idéal français » lors d’un sondage réalisé en pleine vague ch’ti) mais ce n’est pas une raison pour oublier la pléiade de rôles secondaires qui viennent enrichir le film (Roland Giraud et Anny Duperey entre autres).
Au final même si le film ne restera sans doute pas dans les annales du cinéma c’est quand même l’occasion de passer un agréable moment sans prise de tête, une gentille comédie familiale franchouillarde (ceci étant dit sans la moindre connotation péjorative) qui tient ses promesses afin de nous divertir.