L’art et la manière de bien causer en public

Entre la fin de la semaine dernière et le début de cette semaine la CAFAT m’a généreusement offert une formation sur « La prise de parole en public » répartie sur 4 demies journées… Si à la base je n’étais pas particulièrement enchanté (c’est typiquement le genre d’exercice que je déteste) je dois reconnaître qu’au final j’ai vraiment apprécié la formation (il faut dire aussi que le formateur était vachement sympa, ça aide) ; certes dans un monde idéal j’aurai préféré avoir cette formation avant mon baptême du feu (lundi dernier) mais bon on va pas chipoter sur un point de détail aussi négligeable…

L’une des premières étapes de la formation aura été de se situer en tant que communicant grâce à un « petit » questionnaire inspiré de l’analyse transactionnelle permettant d’obtenir notre égogramme (pour faire simple on va dire qu’il s’agit de nous positionner par rapport à 3 états : Parent – Adulte – Enfant). Le résultat est plutôt convaincant, je me retrouve dans la catégorie Enfant Adapté Rebelle (Subdivision de l’Enfant Adapté qui recherche la confrontation avec l’état « Parent » (le sien propre ou celui d’autres personnes). Il s’adapte aux demandes et attentes en se rebellant.).
Si vous voulez en savoir plus sur l’analyse transactionnelle je vous invite à consulter le site analysetransactionnelle.fr et pour avoir votre propre égogramme vous pouvez compléter les 3 tests proposés par le site analyse-transactionnelle.com (leurs analyses sont globalement trés pertinentes).

La suite de la formation aura été plus technique avec les différentes dimensions de la communication orale et notamment l’importance du langage non-verbal (notre regard, nos mains, notre corps et nos vêtements « parlent » à nos interlocuteurs d’avantage que nos mots) ; à première vue ça peut paraître un tantinet farfelu mais au final les explications et démonstrations tiennent la route. Et bien sûr nous n’avons pas pu échapper aux ateliers pratiques dont une prise de parole filmée et commentée sur un sujet de notre choix (ou à choisir parmi une liste pour les moins inspirés) ; expérience qui ne fait que me conforter dans l’idée que je ne suis pas fait pour être un grand orateur !

Concrètement, en l’état actuel des choses, je n’ai pas, dans le cadre de mon emploi, à intervenir en public (mon rôle d’assistant-statistiques se limite à « Rédiger et mettre en forme les résultats de l’étude soumis à validation par le statisticien » ; c’est au statisticien ou au responsable statistique qu’incombe la responsabilité de « présenter les résultats, avec complément oral possible« ). Je l’ai fait sur la base du bénévolat, chose que je ne manquerai pas de signaler lors de mon prochain entretien d’évaluation annuel en précisant bien que si cela devait se reproduire alors il faudrait envisager un passage à la catégorie supérieure (j’veux bien être un âne mais j’avance plus facilement avec une carotte… sinon je peux être plus obstiné que la plus têtue des bourriques)…

Cela dit j’envisage, dans le cadre du plan de formation 2010, de demander soit un stage de développement personnel, soit (ET si possible) une formation en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) afin d’aller plus avant dans le domaine ; ne serait-ce que dans un intérêt personnel.

[MUSIC] Epica – Design Your Universe

Au cours de mes errances musicales (tendance plutôt Métal en ce moment) je suis tombé sur une petite perle sur laquelle j’ai immédiatement craqué : il s’agit de l’album Design Your Universe, dernier opus en date du groupe néerlandais Epica.
Alors Epica kezako me direz-vous ? Comme je l’ai dit c’est donc un groupe venu de Hollande (comme le gouda) qui a su s’imposer en quelques années comme étant l’un chef de file du Métal Symphonique ; oui je sais que l’association symphonique et Métal peut paraitre plutôt curieuse mais bien maîtrisée c’est du bonheur à l’état pur pour nos tympans. Concrètement c’est un mariage entre un son 100% Métal (riffs endiablés de guitares électriques, batterie déchainée…) et d’arrangements symphoniques (qu’il s’agisse d’un véritable orchestre ou de synthétiseurs) ; mais Epica va plus loin en combinant aussi les chants de Mark Jansen (fondateur du groupe mais aussi guitariste et death/black vocal) et de Simone Simons (sa compagne, mezzo-soprano de son état)… Difficile à expliquer le mieux est encore d’écouter pour se faire une opinion de la chose (il suffit d’aller faire un tour sur Youtube et de taper Epica).
Mais au-delà de l’aspect purement musical/vocal d’Epica (et d’autres groupes de Métal Symphonique) il y a aussi un aspect visuel qui peut surprendre ; si je vous dis Métal je suis sûr que vous penserez à des cheveux longs et gras, une barbe hirsute et un look à traumatiser vos chers bambins pour le restant de leur jour. Comme vous pourrez le constater avec les photos jointes à la fin de ce post on est loin du compte avec Epica, la chanteuse est à croquer… Ce qui ne gâche rien au plaisir de découvrir Epica !

Epica

Du coup cet engouement soudain pour Epica m’a donné envie de me pencher sur les autres groupes phares du Métal Symphonique que sont Within Temptation, After Forever et Nightwish. Grâce à une gentille petite grenouille bleue (Vuze) je vais pouvoir me faire une idée de la chose avant d’envisager un détour par la case Compact Megastore.

[BOUQUIN] Millénium 3 – La Reine Dans Le Palais Des Courants D’air

Millénium 3Ce week-end j’ai enfin terminé le troisième et dernier volet de la trilogie Millénium (encore un titre à rallonge sauf que cette fois je ne vois vraiment pas le rapport avec le récit) et le moins que l’on puisse dire c’est que la saga se clôt en beauté avec cet ultime opus.
Le bouquin démarre quelques heures après la fin du second, Lisbeth est hospitalisée dans un état critique, Zalachenko aussi même si son état de santé est moins préoccupant. Quant à Mikael il va tout mettre en œuvre pour prouver l’innocence de son amie et dénoncer les agissements d’une section cachée de la police secrète suédoise, Millénium se mobilise bien sûr derrière son journaliste vedette même s’il doit faire face à une crise structurelle avec le départ d’Erika, la rédactrice en chef du journal. Mais leur adversaire est aussi puissant que sournois et n’hésitera pas à outrepasser les lois pour tenter d’étouffer l’affaire avant qu’elle ne soit rendue publique… C’est sans compter toutefois sur les ressources de Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist !
Comme dans les précédents volumes nous avons le droit à quelques passages plutôt techniques, cette fois ce sont les arcanes du pouvoir et de la justice en Suède qui sont sur la sellette, mais les informations se noient plutôt bien dans la masse, tout comme les nombreux personnages secondaires (avec parfois des noms à coucher dehors pour le lecteur francophone moyen). Et bien sûr comme d’hab Stieg Larsson sait nous accrocher à son histoire jusqu’à sa conclusion. A ce titre toute la partie consacrée au procès de Lisbeth est un pur régal d’autant que les évènements extérieurs s’enchainent pour démonter la partie civile qui partait sur un procès fleuve gagné d’avance mais je n’en dirai pas plus pour ne point gâcher le plaisir des futurs lecteurs ; sachez simplement que les rares interventions de Lisbeth font mouche à chaque fois.
Globalement, comme je l’ai déjà dit, malgré un style pas forcément des plus limpide cette trilogie policière se lit avec un réel plaisir, sans compter le dépaysement garanti à la découverte de la Suède. Par contre je ne suis pas certain que j’aurai accroché à une saga plus longue (à l’origine l’auteur avait prévu 10 romans) ; même si la fin de ce troisième volume marque un nouveau départ pour les deux personnages principaux je préfère l’imaginer que d’avoir à le lire. Je ne dis pas que je n’aurai pas lu les prochains romans mais j’aurai certainement fait un break après celui-ci pour éviter la lassitude…

J’ai enchainé sur un style totalement différent avec Le Syndrome Du Bocal de Claude Pinault mais je vous en reparlerai en temps et en heure… Très vite car son bouquin se lit facilement et bien.

Koh Lanta 2009 – Enfin une (bonne) surprise !

Réaction un peu tardive (formation oblige) à « l’événement » incontournable du week-end (même si cette saison 2009 est loin de compter parmi les meilleures) mais permettez-moi un rapide retour sur Koh Lanta.
Retour d’abord sur une épreuve de confort inédite tant par la nature du jeu que par la récompense. Les candidats devaient dégommer tour à tour les 5 cibles de l’adversaire de leur choix, le dernier à avoir une cible debout gagnera le droit de passer une soirée sur un ilot en compagnie d’un de leur proche qui aura fait le déplacement mais en plus de cela il est propriétaire de l’ilot pour une durée d’un an avec 2 aller-retour offerts par la production. Comme d’hab l’autre crétinoïde pompeur Patrick s’acharnera sur Fabienne, ultime ex-Jaune, et c’est finalement Isabelle qui gagnera l’épreuve et partira avec une amie sur « son » ile.
Mais la réelle surprise du jour viendra du brusque réveil neuronal des deux candidates ex-Rouge qui réaliseront soudain que les femmes sont en supériorité numérique (avec Fabienne elles sont 3 contre 2 « hommes ») et donc en position de force. La vache après 35 jours de coma végétatif à suivre aveuglément la stratégie de Patrick ça fait un choc ! Elles ont un cerveau (chacune)… Et en plus il semble être en état de marche ! Alléluia leur cas n’est peut être pas aussi désespéré que l’on pouvait le penser… Bref devant la nonchalance (pour ne pas dire l’immobilisme) de Patrick et Kader qui passent leur temps à se gratter les couilles plus qu’autre chose elles décident de s’allier contre les mâles du camps. Pôv’ Pat-la-pompe qui voit toute sa stratégie s’effondrer comme un château de cartes face au réveil de ses « gentilles » toutouffes ; mais qu’il se rassure c’est Kader-l’amibe qui est dans le collimateur de ses dames (Fabienne aurait certes préféré éliminer Patrick mais autant se ranger derrière ses nouvelles complices pour sauver sa peau).
Ultime immunité donc avec une nouvelle épreuve d’équilibre qui verra s’opposer en finale Kader et Christina et c’est cette dernière qui l’emportera. Résultat des courses le Kad se fait éjecter lors du Conseil (pôv petit garçon c’est la deuxième fois qu’il s’estime trahit… survivra-t-il à autant d’humiliation ?). Bon débarras !
Je me demande juste ce qu’il en aurait été si Kader avait remporté l’épreuve : est ce que les deux femelles Rouge auraient eu le courage de voter contre leur mâle dominant ou se seraient-elles, une fois de plus, rangées à son avis pour faire éjecter Fabienne ? J’ai des doutes là dessus même si la question reste purement rhétorique…
Pour finir je ne me fais guère d’illusion sur le brusque sursaut d’Isabelle, je ne crois pas à sa soi-disant « solidarité féminine » tardive, pour ma part il ne fait aucun doute que sa stratégie est avant tout un choix égoïste visant à éliminer le candidat le plus menaçant en finale. Quant à Christina… bin c’est Christina, un brave toutou à sa mèmère…
Maintenant je croise les doigts pour que Patrick ne fasse pas partie des trois finalistes, même s’il n’a aucune chance face au jury final il ne mérite tout simplement pas de grimper sur les poteaux tant il est l’archétype du mauvais aventurier à tout point de vue !

Koh Lanta 2009

[DVD] Prédictions

PrédictionsSamedi après-midi on a décidé de se faire plaisir devant un DVD et c’est le film Prédictions, réalisé par Alex Proyas (à qui l’on doit déjà notamment les excellents The Crow et I, Robot), qui sera l’heureux élu.
Quelques mots sur le scénario pour commencer : un scientifique (Nicolas Cage) tombe presque par hasard sur une liste de chiffres que son fils a reçu suite à l’ouverture d’une capsule temporelle scellée 50 ans plus tôt par les écoliers de l’époque. Intrigué par cette série, à priori sans queue ni tête, il va se pencher sur la question afin d’en percer l’hypothétique secret ; et ce qu’il va découvrir changera à jamais son destin. Toutes les catastrophes (naturelles ou non) des 50 dernières années y sont répertoriées avec leur date, le nombre de victimes et les coordonnées des lieux où elles se produiront. Dès lors il va faire l’impossible pour tenter d’empêcher les prochains drames de se produire… Mais peut-il enrayer le cours du destin ?
Sans être exempt de défauts le film demeure un bon mix entre thriller et science-fiction qui n’a pas besoin de se cacher derrière des tonnes d’effets spéciaux (parfaitement réussis et maîtrisés soit dit en passant) pour convaincre, dommage par contre que la fin soit un peu trop abracadabrante (mais d’un autre côté j’vois mal quelle pourrait être l’autre issue face à une telle menace) mais surtout aussi prévisible (on comprend assez vite les tenants et les aboutissants du scénario). Hormis ces petits reproches sans réelles conséquences (c’est juste qu’on aurait être surpris d’avantage) le film permet de passer un bon moment, les plus pointilleux oublieront peut être le spectacle pour se concentrer sur le fond mais ce serait dommage que le cinéma est avant tout un divertissement… De même à ceux qui reprocheront au réalisateur d’avoir cédé à la simplicité pour son final je n’aurais qu’une question à leur poser : et vous que proposez vous comme alternative ?
Je reste volontairement dans le flou afin de ne pas « dévoiler » trop d’éléments qui pourraient gâcher l’effet de surprise (même si celui-ci s’estompe rapidement).

Week-end brico !

Samedi la journée aura été ponctuée par des courses en série, l’idée étant de changer les rideaux de la chambre et du séjour.
Dans la chambre ce n’est franchement pas du luxe, d’une part le rideau en question est un rideau que je traîne depuis plus de 10 ans de déménagements en déménagements qui couvre à peine la surface de la fenêtre ; d’autre part la tringle est bancale et manque de se décrocher à tout moment. L’idée est donc de redresser la tringle et d’installer des rideaux neufs.
Dans le séjour la situation est guère mieux, nous avons un fin voilage qui fait office de rideau mais il y a quelques temps un des chats a dû vouloir chasser une bestiole et a sauté dans les rideaux, décrochant la tringle par la même occase. Et depuis le temps je n’ai pas eu le courage (et surtout la motivation) pour m’en occuper (j’ai horreur du bricolage d’une façon générale) ; ce sera l’occasion de réparer les dégâts et de changer les rideaux.

Après l’achat des rideaux pour la chambre (de longs rideaux marron en 3 pans pris chez Gifi) nous filons chez Mr Bricolage pour acheter une perceuse / visseuse (c’est la moindre des choses) et trouverons en prime un double voilage orangé qui sera parfait dans le salon. Afin de parer au plus urgent nous décidons de changer les rideaux de la chambre en rentrant (juste les rideaux, la réparation de la tringle attendra) ; opération qui se déroule pour le mieux.

Jusqu’à minuit et demie ! Comme le ventilo a légèrement ouvert les rideaux je me lève pour les tirer… Et me retrouve avec la tringle à la main ! C’te saloperie aura choisi de casser en pleine nuit (promis je n’ai pas tiré comme un sauvage sur le rideau connaissant la fragilité de l’installation). Après une première tentative de migration dans le bureau pour finir la nuit il faut bien se résoudre à l’évidence : le sommeil n’est plus au rendez-vous… Et nous nous retrouvons devant la télé à deux heures du mat.
Le temps sera long jusqu’à 8 heures et l’ouverture des quincailleries ! Après une première tentative infructueuse à Géant (à la base on cherche 2 fixations de diamètre 35), destination Les Briconautes, ils sont certes hors de prix par rapport à la concurrence mais ont l’avantage d’être les plus proches. Ne trouvant pas ce que l’on cherche on décide de reprendre un kit complet (fixations et tringle) que l’on installera en rentrant. Première partie de la mission accomplie avec succès après quelques rebondissements dont nous nous serions volontiers passés !

Si je devais classer les bricoleurs du dimanche en plusieurs catégories j’en distinguerai 3 principales :
Le bricoleur confirmé : il sait et aime ça
Le fainéant : il sait mais n’aime pas ça (c’est dans cette catégorie que je me classe)
L’incompétent et/ou le radin : il ne sait pas mais le fait quand même
Pas de bol en démontant la tringle du salon on découvre que le proprio fait de cette troisième catégorie (je le classerai dans la sous-catégorie incompétent ET radin) ! C’est un vrai travail de singe son installation ! Le gars n’a pas été foutu d’aligner les deux séries de trous prévus pour les fixations (l’écart n’est pas de quelques millimètres mais pas loin d’un centimètre) du coup il a percé un trou supplémentaire (et un seul au lieu des deux nécessaires) pour rectifier le tir (sans prendre la peine de reboucher les deux trous inutilisés soit dit en passant). Comme si ça ne suffisait pas cet abruti a percé des trous trop larges (10 mm au lieu de 8 mm) et plutôt que de compenser sa connerie par une cheville complémentaire de 7 dans celle de 10 (le plus logique à mon sens) le gars va fixer les attaches avec des vis de 8 (au lieu de vis de 6)… C’est hallucinant un tel degré d’incompétence et de bêtise !
Bref, comme nous devions passer déjeuner à Dumbéa à l’occasion du retour de ma mère nous faisons un nouveau stop chez Mr Bricolage pour prendre deux fixations neuves de diamètre 35. De retour à l’appart après le déjeuner, nous fixerons la tringle non sans mal (non seulement il faut s’adapter à l’incompétence du proprio mais la fatigue n’aide pas à être patient)… D’ailleurs il est plus que probable qu’un ces jours je reprenne l’installation à zéro parce que là c’est vraiment du grand n’importe quoi ! Mais bon au moins on a pu installer nos nouveaux rideaux ! Ce fut épique mais c’est quand même nettement plus propre…

Koh Lanta 2009 – Trahison et coups bas en série

Je ne m’attarderai pas sur la première partie de l’émission, juste quelques mots. Au retour du Conseil les « aventuriers » constatent qu’ils ont perdu le feu et malgré leurs efforts (essentiellement ceux de Rodolphe… Comme d’hab !) rien n’y fait il faudra s’en passer. Jeu de confort remporté par Patrick qui décide de se sacrifier en cédant son cadeau (une pièce de boeuf, des pommes de terre et une mousse au chocolat) au reste de l’équipe (pour une fois que ce suceur de base fait un beau geste ça méritait d’être souligné).
Immunité remportée par Christina qui a le choix entre rejoindre Raphaëlle et les Jaune qui lui proposent d’éliminer Kader ou rester sous l’emprise de Patrick et ses Rouge qui veulent éliminer Raphaëlle. Plutôt que de réfléchir deux secondes elle opte (comme d’hab pour la facilité) et trahit son amie qui est virée par sa propre équipe.

Seconde partie de l’émission et la stratégie fait place à la connerie (la marge est étroite mais les Rouge, menés par Patrick, la franchissent sans hésitations ni scrupules). Le jeu de confort est une épreuve d’équilibre et dès le départ l’autre enflure de Patrick fait tout pour déséquilibrer Rodolphe qui résiste courageusement. Dans la seconde partie de l’épreuve ne restent que Patrick, Rodolphe et Kader en lice ; fidèle à sa stratégie l’enflure reprend son petit jeu (encouragé par Isabelle sa pétasse de service) et Kader se joint à lui pour éliminer Rodolphe qui malgré tout ses efforts finira par lâcher prise en même temps que Patrick victime de sa connerie (une mince consolation que ce bâtard n’ait pas gagné). Kader remporte donc l’épreuve et invite Christina à partager la récompense (un plateau repas et un massage) sans doute pour la remercier de ne pas l’avoir éliminé quand elle en avait l’opportunité.
Et on remet ça lors de l’épreuve d’immunité ! Pat l’enculé et Isa la pétasse s’acharnent à empêcher Rodolphe de progresser, rejoints dans une moindre mesure par Kader la couille molle… Et finalement c’est l’enculé qui remporte l’immunité et Rodolphe qui se fait virer lors du Conseil qui suivra directement l’épreuve.

Autant je peux comprendre que certains candidats fassent des choix stratégiques pour compenser certaines faiblesses mais là ils sont à gerber ! C’est mesquin comme comportement ; franchement aucun des Rouge ne mérite de gagner cette saison de Koh Lanta, ce sont des couilles molles incapables rien de plus ! La seule qui mériterait la victoire finale est Fabienne, le top serait qu’elle remporte la prochaine immunité et se qualifie donc pour le carré final ! Croyons au Père Noël et elle arrive dans le trio de tête lors de la course d’orientation… Mais tout ça n’est que supputations.

Il y a au moins un truc qui me console c’est de savoir que l’autre fils de pute n’a aucune chance de remporter Koh Lanta ; le jury final sera composé quasiment que d’ex Jaune victimes de sa stratégie et de Raphaëlle qu’il a trahit. Dans le meilleur des cas il peut espérer deux votes en sa faveur (si un Rouge est viré lors du prochain Conseil et un autre perd la course d’orientation). Si aucun candidat (hormis Fabienne) ne mérite la victoire il est très certainement celui qui la mérite le moins ! J’irai même encore plus loin en lui décernant la palme du pire candidat de Koh Lanta, toutes saisons confondues ; palme jusqu’alors détenue par Moundir mais il le surpasse largement dans la médiocrité.

Koh Lanta 2009

[MUSIC] Deux coups de coeur pour le prix d’un

Renan Luce – Le Clan Des Miros
Commençons par un coup de coeur Made in France avec le dernier album de Renan Luce, Le Clan Des Miros. Si comme moi vous avez aimé son premier album, Repenti, vous ne pourrez qu’adorer celui-ci puisqu’il reprend tous les ingrédients qui ont fait son succès ; à savoir des titres qui racontent chacun une histoire courte avec beaucoup de poésie et de tendresse (et souvent un brin d’humour) sur des mélodies simples mais efficaces.
Le premier single, « La Fille De La Bande« , tourne déjà depuis quelques semaines sur les ondes et déjà un second, « On N’est Pas A Une Bêtise Près« , qui sert aussi de générique au film Le Petit Nicolas, fait son apparition ; bref tout semble annoncer un succès mérité pour ce second opus… Si certains trouveront peut être le style un peu simpliste j’aurai tendance à leur répondre que Renan Luce fait ce qu’il sait faire de mieux et ce que son public attend de lui : du Renan Luce… Et il serait bien con de s’en priver puisqu’on en redemande !

Zik News : Renan Luce & Rammstein
Rammstein – Liebe Ist Für Alle Da
Changement total de registre pour mon second coup de coeur puisqu’il s’agit du nouvel album de Rammstein, Liebe Ist Für Alle Da. Le groupe allemand (et oui n’en déplaise aux midinettes en rut ils n’y a pas que Tokio Hotel outre-Rhin), tête de file incontestée du Metal Industriel revient au top de la forme avec un son certes un peu moins agressif que par le passé mais d’une redoutable efficacité.
La provocation faisant partie intégrante de la carrière de Rammstein ce nouvel opus ne déroge pas à la règle, ainsi la pochette de l’album est censurée dans certains pays (l’on y voit pas les membres du groupe et la femme nue qu’ils s’apprêtent à se partager… au couteau !). Il en va de même pour le premier clip officiel du titre « Pussy » et pour cause, outre les paroles sans équivoques (Refrain : T’as une chatte / J’ai une bite / Alors quel est le problème / Faisons le rapidement…) la vidéo met le groupe en scène dans des séquences qui deviennent vite porno. Mauvais goût inside ? Bah c’est aussi pour ça qu’on les aime !
Par contre je recommande aux fans de se procurer l’album collector plutôt que l’édition simple, l’intérêt de la chose étant que l’on a le droit à 5 titres bonus dont le dernier, « Liese« , clôture l’album sur une balade de toute beauté (doublement collector donc puisque ce n’est pas dans les habitudes de Rammstein de faire dans la dentelle).

[DUKAN] De retour sur les rails du régime !

Faux départ pour la reprise du régime sérieusement… Pas la motivation, pas la tête à ça… Qu’importe le pourquoi du comment le régime est passé à la trappe pendant plus d’un mois ; j’préfére me dire qu’après une perte de plus de 20 kgs j’avais le droit à un petit break… qui a duré un peu plus longtemps que prévu !

Mais cette fois c’est la bonne, promis, juré, craché ! Pas question de tout reprendre à zéro, depuis le début de la semaine on se considère en phase PP (protéines pures) et à partir de demain nous passerons en PL (protéines + légumes) pour retrouver le rythme de croisière 5/5 (5 jours PP / 5 jours PL). Niveau poids forcément les excés, burgers, pizzas… arrosés au Jack Daniel’s ont eu les conséquences que l’on pouvait redouter mais finalement pas tant que ça ; pour simplifier on va dire que j’ai démarré la semaine à 115 Kgs (114.8 pour être précis) donc je retour à une perte totale de 20 Kgs.

Histoire de me motiver et de booster la reprise j’accompagne le régime (en plus du complexe multi vitamines / minéraux) d’un aide-minceur jour / nuit (un comprimé le matin et un le soir pour une cure d’un mois) et d’un draineur express (un bouchon dans 1.5 litre d’eau tous les jours pendant un mois) ; combinaison de choc sensé accélérer la combustion des graisses, limiter leur stockage et nettoyer l’organisme… Mais bon tout ça c’est très théorique, en pratique on va dire que ça ne peut pas faire de mal. En fait l’effet motivation est tout autre : au prix que ça coûte ces petites choses on ne va pas les gaspiller en multipliant les écarts (au final sur un mois j’en aurai pour 5000 balles d’aide minceur et 9000 de draineur, soit pas loin de 120 Euros).

En guise de motivation complémentaire j’ai simulé ma perte de poids grâce au site Mon Mannequin Virtuel en définissant 4 étapes :
– Mon poids avant régime : 135 kgs
– Mon poids actuel : 115 kgs
– Mon objectif : 85 kgs
– Le même objectif avec un peu d’exercice

Dukan et moi

Ca peut paraitre con mais c’est plutôt encourageant comme méthode, d’une part on prends conscience du changement physique depuis le début du régime (et forcément on se dit que ce serait dommage de tout gâcher maintenant) et d’autre part on constate qu’il y a encore du boulot mais que le résultat mérite bien quelques sacrifices…

A compter du mois prochain je reviendrai donc régulièrement faire un petit topo mensuel sur l’évolution du régime.

Koh Lanta 2009 – La lente et inéluctable agonie des Jaune

J’ai hésité à vous causer de Koh Lanta cette semaine vu qu’il ne s’est rien passé de franchement surprenant… Kader étant définitivement passé dans le camps des Rouge les Jaune sont condamnés à une élimination systématique, à moins d’obtenir l’immunité au Conseil.

miam

Le premier jeu de confort est un classique de Koh Lanta avec une dégustation « exotique », au menu, outre l’habituel gros ver de cocotier, les candidats devront manger un énorme oeil de poisson (voir la photo ci-contre)… Impossible de l’avaler d’une traite sans risquer de s’étouffer, il faut donc croquer dedans pour l’exploser et avaler le liquide gélatineux qui s’en échappe… Franchement à côté ça le ver est un jeu d’enfant à avaler…
A l’issue de cette première manche c’est Kader et Isabelle qui sortent victorieux. Pour la seconde manche Kader doit désigner un partenaire à Isabelle et vice-versa ; l’un des co-équipier devra avaler deux yeux de poisson, après quoi son partenaire devra se régaler de deux vers. Les équipes sont Kader / Rodolphe et Isabelle / Raphaëlle et la victoire revient incontestablement aux deux hommes malgré les difficultés de Rodolphe à avaler ses vers (Isabelle n’aura même pas réussi à terminer ses deux yeux quand les hommes terminent l’épreuve… du coup Raphaëlle échappe à la dégustation).
La récompense pour les vainqueurs est une plongée au milieu des requins suivi d’un dîner foie gras, mousse au chocolat et champagne. Rodolphe saisira l’occasion pour essayer de convaincre Kader de rejoindre les Jaune, il lui assure même une place dans le carré final (ce qui en soit reviendrait à condamner un des survivants Jaune au bénéfice de Kader) mais le gars a la rancune tenace, il persiste à penser qu’il a été trahi par les Jaune et compte bien se venger d’eux… Jusqu’au dernier !
L’épreuve d’immunité se déroule en deux temps, d’abord les candidats devront charger de noix de coco les filets des autres selon leur bon vouloir, après quoi ils devront rivaliser sur une course d’obstacle (les plus chargés étant bien entendus pénalisés). Et à ce jeu là c’est Raphaëlle (qui n’avait qu’une noix dans son filet) qui tire son épingle du jeu et remporte l’immunité (pour l’occasion on a même le droit à un délire mystique de la donzelle plutôt bien gaulée mais sans cervelle et avec autant de personnalité qu’une palourde oubliée en plein soleil). Suivra l’incontournable Conseil et un vote unanime des Rouge contre Pascal, et donc son élimination…

Deuxième partie de l’émission et deuxième jeu de confort… Une épreuve d’apnée entre deux équipes (Isabelle rejoint les 3 survivants Jaune pour égaliser les équipes) durant laquelle Kader brille par sa double contre-performance mais heureusement ses partenaires se montrent plus efficaces et remportent l’épreuve. A la clé une soirée parmi les habitants de l’île, après un accueil avec des chants et danses traditionnels, ils partagent un repas et passent la nuit dans la maison commune.
L’épreuve d’immunité est un autre classique de Koh Lanta, les candidats devront rester suspendus à une poutre le plus longtemps possible. Isabelle est éliminée dès le début de l’épreuve, elle ne parviendra même pas à se suspendre à ladite poutre. Les éliminations se succèdent et après plus d’une heure il ne reste que 3 candidats en lice : Kader, Raphaëlle et Louis Laurent. Kader sera le premier à lâcher, suivi par Louis-Laurent après plus de 90 minutes de suspension et donc Raphaëlle remporte sa seconde immunité successive.
De retour sur le campement les Rouge annoncent à Raphaëlle qu’ils sont bien conscients de son attachement à Louis-Laurent et voteront donc contre Rodolphe. Suivra une violente averse durant laquelle Kader décidera d’aller faire trempette dans l’eau ; qu’il soit un branleur de première on le savait déjà (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les Jaune l’avaient éjecté) mais qu’il soit rejoint par Patrick-le-suceur est plus surprenant. D’autant que pendant ce temps-là les autres survivants, Rodolphe et Louis-Laurent en tête, se démènent pour sauver le feu…
Coup de théâtre lors du Conseil, les Rouge, exception faite de Raphaëlle, votent contre Louis Laurent contrairement à la stratégie qu’ils avaient élaboré ensemble… A l’issue du vote Raphaëlle semble tomber des nues mais nous ne connaitrons pas les raisons de ce revirement soudain. Nouvelle stratégie des Rouge ? Manipulation de leur part pour ne pas froisser Raphaëlle ? Reconnaissance pour les efforts de Rodolphe durant l’averse (dans ce cas c’est plutôt Florence qui aurait dû être éliminée, Louis-Laurent n’ayant pas ménagé ses forces) ? Suite au prochain épisode… Mais de toute façon qu’elle que soit la réaction de Raphaëlle l’élimination des deux derniers Jaune semble inéluctable, sa voix ne changera rien au vote, au contraire c’est un truc à précipiter sa propre élimination. Mais bon au pays de la stratégie, de l’hypocrisie et de la magouille tout peut arriver…

Et voilà les news de la semaine sur le front de Koh Lanta… Comme d’hab la stratégie l’emporte sur la réelle valeur des candidats et comme d’hab à ce petit jeu c’est encore un blaireau qui gagnera cette année…

Koh Lanta 2009