Trucs en vrac… Et presque en direct !

Grippe A

L’actualité de cette fin de semaine m’oblige à revenir sur la grippe A qui aura fait deux nouvelles victimes sur le Territoire. Il ne s’agit pas d’un ultime sursaut (et moins encore d’une deuxième vague) du virus mais de personnes qui étaient déjà hospitalisés et qui n’ont malheureusement pas pu être sauvées par les médecins ; il n’est d’ailleurs pas totalement exclu que d’autres décès surviennent malgré la levée de l’alerte pandémique sur le Territoire.

Régime Dukan

Les plus assidus du blog auront constaté que je n’ai pas fait de point après 3 mois de régime ; pour tout vous dire ces derniers jours j’ai mis entre parenthèses le régime pour des raisons personnelles. Sans entrer dans les détails j’ai fait une méga connerie qui aura causé du tort à deux personnes ; pour l’une le dommage subi est essentiellement matériel et est en phase de réparation (il me manque un élément pour finaliser les choses mais j’espère bien l’obtenir dans les prochains jours), pour l’autre le tort est d’ordre affectif et personnel donc difficile de savoir comment les choses évolueront, je ne suis ni optimiste ni pessimiste sur la question, j’aviserai au jour le jour mais si elle refuse de me pardonner et de me renouveler sa confiance je ne pourrai m’en prendre qu’à moi et donc en assumer pleinement les conséquences.
Pour en revenir au régime je me remets sur les rails plus sérieusement que jamais à compter de cette semaine ; ces quelques jours de « dérapages pas toujours contrôlés » n’auront pas eu de conséquences désastreuses sur mon poids, concrètement aujourd’hui je suis grosso modo revenu au dernier poids relevé (le 1er septembre : 113.5 kgs ; aujourd’hui : 113.3 kgs), disons que j’ai perdu 2 semaines et que je compte bien rattraper le retard !

Nolife zone

Il y a quelques temps j’avais entrepris de gérer ma collection de DVD avec DVD Profiler mais devant l’ampleur de la tâche j’ai quelque peu (beaucoup) laissé tout ça en plan (avec des piles de films en vrac sur mon bureau) ; ce n’est que ce week-end que j’ai repris les choses en mains… Lentement mais surement ! C’est long et fastidieux mais d’un autre côté rien ne presse, il faudrait juste que j’arrive à me motiver pour rentrer régulièrement quelques films dans la base de données et la collection devrait prendre forme au fil des mois (bin oui j’ai quand même pas loin de 500 films à saisir).
Histoire de se changer les idées rien ne vaut une petite plongée dans l’univers de Drakensang, la progression très linéaire est donc relativement rapide mais finalement ça ne gâche pas le plaisir de jeu, on finit même par s’y habituer, il faut juste prendre le temps de chercher un max de quêtes secondaires… Comparé à d’autres RPG solos bénéficiant de la licence AD&D, genre Neverwinter Nights (les deux volets et leurs extensions), la linéarité du scénario est à peine plus prononcée dans Drakensang (dans NWN les différentes zones de jeu restent accessibles même après leur exploration à de rares exceptions voulues par le scénario mais les quêtes sont tout aussi linéaires).

Affalé devant la TV

Samedi soir retour devant la saison 6 de NCIS – Enquêtes Spéciales, si à la fin du premier épisode l’équipe de Gibbs était presque au complet il manquait encore Di Nozzo toujours affecté sur un porte-avions, il aura suffi d’une nouvelle enquête commune (à bord du porte-avions) pour qu’il réintègre pleinement et définitivement le groupe.
Dimanche après-midi inimaginable de rater Koh-Lanta, bien que n’ayant pas vraiment de favori pour le moment j’ai une nette préférence pour l’équipe jaune (la seule présence de Freddy « Moi-Je-Sais-Tout-Mieux-Que-Tout-Le-Monde » dans l’équipe rouge me la rend viscéralement antipathique) ; mais bon force est de constater qu’au fil des jours ce sont les Rouge qui enchainent les victoires (et souvent grâce à Freddy) en remportant les quatre dernières épreuves (confort et immunité). Du coup les Jaune se font décimer lentement mais sûrement, le premier éjecté aura été Tony (le boulet hypocondriaque) et hier c’est Claire qui a fait les frais du Conseil…
Rien de tel pour finir les week-end sur une note de bonne humeur que Les Enfants De La TV, parmi les invités la présence de Kad suffit à mettre de l’ambiance et à nous assurer quelques « casseroles » mémorables (mais souvent déjà vues et revues) ; bref comme d’habitude : fous rires garantis !

Trop peu de temps (Nuttea)

Il y a trop peu de temps à vivre ici, pour jouer cette tragédie
Si tu dois partir, je n’aurais pas de peine !

Il y a trop peu de temps à vivre ici, pour jouer cette tragédie
Si tu dois partir, je n’aurais pas de peine
S’il n’y a plus d’espoir aujourd’hui
Pourquoi jouer cette comédie si tu dois partir
Alors fais-le sans haine !

On s’est connu affamé la rage au ventre
Et si sombre était l’avenir
Et je t’ai vu lutter
Sans rémission aucune
Pour le meilleur et pour le pire
Nos destins étaient liés
Comme dans une tragédie avec une fin à la Shakespeare
Le dernier acte a sonné, simplement j’aimerais te dire !

Il y a trop peu de temps à vivre ici, pour jouer cette tragédie
Si tu dois partir, je n’aurais pas de peine
S’il n’y a plus d’espoir aujourd’hui
Pourquoi jouer cette comédie si tu dois partir
Alors fais-le sans haine !

L’océan qui nous sépare a vu trop de naufrages
Trop de tempêtes et de déboires
Ainsi fini notre histoire car notre amour en fait
Brûlait ses dernières heures de gloire
Maintenant s’envole avec toi sept ans de mon passé
De mon âme et de ma mémoire
Sans pleurer au désespoir
Simplement j’aimerais te dire !

Il y a trop peu de temps à vivre ici, pour jouer cette tragédie
Si tu dois partir, je n’aurais pas de peine
S’il n’y a plus d’espoir aujourd’hui
Pourquoi jouer cette comédie si tu dois partir
Alors fais-le sans haine !

On s’est connu affamé la rage au ventre
Et si sombre était l’avenir
Et je t’ai vu lutter
Sans rémission aucune
Pour le meilleur et pour le pire
Nos destins étaient liés
Comme dans une tragédie avec une fin à la Shakespeare
Le dernier acte a sonné, simplement j’aimerais te dire !

Il y a trop peu de temps à vivre ici, pour jouer cette tragédie
Si tu dois partir, je n’aurais pas de peine
S’il n’y a plus d’espoir aujourd’hui
Pourquoi jouer cette comédie si tu dois partir
Alors fais-le sans haine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s