Grippe A – Le début de la fin… En Nouvelle-Calédonie !

Depuis hier les autorités sanitaires locales ont annoncé la fin de l’épidémie de grippe A en Nouvelle-Calédonie ; au final il y aurait eu entre 40 et 45000 cas probables (et 500 biologiquement confirmés) qui ont bien souvent développé, ni plus ni moins, que les symptômes d’une « bonne grippe ». On constate en effet « seulement » 114 hospitalisations (dont 18 en soins intensifs) et même l’on si doit déplorer 7 décès force est de constater que la pandémie annoncée n’aura pas été aussi terrible que certains propos alarmistes le laissaient supposer. Et on ne s’en plaindra pas !

Chez nos grands voisins (Australie et Nouvelle-Zélande) la progression de l’épidémie est aussi en nette perte de vitesse, en fait c’est toute la zone Océanie qui devrait dans les prochaines semaines pouvoir lever l’alerte pandémique (sans pour autant relâcher complétement la vigilance sanitaire).
H1N1

Par contre dans les DOM la tendance est totalement inversée avec une forte recrudescence de l’épidémie, notamment à La Réunion qui compterait déjà 21000 cas probables de grippe A alors que le pic épidémiologique n’a toujours pas été atteint. Les Antilles et la Guyane sont guère mieux loties, le virus reste en effet particulièrement actif dans la zone.

En Métropole aussi l’épidémie progresse rapidement et j’aurai tendance à dire, sans vouloir passer pour un oiseau de mauvaise augure, que ça ne fait que commencer. Avec le changement de saison l’épidémie devrait connaître une véritable explosion dans les prochains mois… Mais bon il n’y a pas de raison que les symptômes soient plus sévères que ce que nous avons connu ici.

Je continuerai de suivre de loin l’évolution de cette pandémie par simple curiosité mais maintenant que nous ne sommes plus directement concerné je risque fort d’être moins assidu dans ma tâche…

2 réflexions au sujet de « Grippe A – Le début de la fin… En Nouvelle-Calédonie ! »

  1. cette grippe aura fait couler beaucoup d’encre depuis des mois. et plein de chiffres d’affaires pour d’autres des vaccins pour certains, des gels pour d’autres et tous les attrapes couillons anti gripal.

    1. Et oui il y en a toujours qui profiteront du malheur (ou de la crédulité) d’autrui pour s’en mettre plein les poches… Mais au final on peut quand même dire que cette grippe aura fait « beaucoup de bruit pour pas grand chose ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s