TEMOIGNAGE – Une gamine de 14 ans victime du racisme anti-zoreille

Je ne vais pas m’étendre une fois de plus sur les actions terroristes des allumés du Steak, parler d’eux c’est leur donner une considération qu’ils ne méritent pas ; sauf événement majeur désormais je réponds à  leur connerie par le mépris.

Je profite juste de ce post pour faire suivre un mail reçu aujourd’hui d’un collègue de bureau dont la fille de 14 ans a été victime d’une agression aussi stupide qu’inutile. Un tel niveau de connerie est affligeant mais je vous laisse juger par vous même.

Bonjour,

Ma fille de 14 ans à été agressée. Parce qu’elle est “ zoreille ”. Elle est à l’hopital, la jambe cassée.

Cela s’est passé dimanche soir, le 2 août dernier. Je descendais, avec mes 3 enfants la rue Loriot de Rouvray, au-dessus de la baie des citrons. Nous allions y prendre une glace. J’habite Nouméa, et travaille à la Cafat. Et ils sont venus me rejoindre de France pour leurs vacances.
Un 4×4 remontait la rue en face de nous. Nous étions seuls dans la rue.  Il allait de plus en plus vite. Il s’est rapproché du trottoir, fonçant sur nous. J’ai eu le temps de me jeter de coté.
Pas ma fille qui marchait derrière moi.
Il l’a percutée. J’ai entendu le choc, puis le cri de ma fille.
Le conducteur a continué sa route, s’est tranquillement arrêté devant son parking quelques dizaines de mètres plus loin, et y est rentré avec sa voiture.
Un voisin, témoin de la scène, a appelé le samu. Les pompiers sont arrivés pour les premiers secours. La police alertée est aller cueillir le chauffard chez lui. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il avait foncé sur ma fille, il a crié “ Enculé de zoreille ”. Il a également insulté copieusement les policiers, et se ventait d’être un vrai calédonien.
Le chauffard, un blanc, était sous l’emprise de l’alcool, et semble-t-il de médicaments.

Lors de sa garde à vue il a déclaré aux policiers qu’il nous a foncé dessus parce qu’il n’aimait pas les zoreilles.

Au-delà de ce drame personnel, je suis inquiet du climat de racisme qui règle en Calédonie.

Les propos désobligeants sur les zoreilles, ou les canaques, ou les blancs font partie du paysage.

Le racisme commence par la généralisation. Il continue par des actes racistes. C’est ce qui s’est produit.

Pour beaucoup, le zoreille fait un bouc émissaire commode, responsable de la hausse des prix, de ceci, de cela. Cela rappelle les propos qui étaient tenus sur les juifs avant guerre ou sur les arabes en France.
Le zoreille n’est pas forcément un fonctionnaire richement payé et profitant du système, ou un individu qui-a-tous-les-diplomes-et-a-tout-vu. Beaucoup de zoreilles sont mal payés, vivent de petits boulots, et repartent car ils n’arrivent pas à joindre les 2 bouts. C’est une réalité.

Dans toutes les communautés d’ici j’ai côtoyé des gens ouverts, intelligents, accueillants. Alors pourquoi ce climat de tension intercommunautaires ?

J’aimerai que ce drame serve à faire évoluer les mentalités.
Qu’un chauffard pris de folie antizoreilliste fasse de la prison est normal mais ne fait pas avancer les choses.
Que la population devienne consciente des conséquences que peuvent engendrer les petits propos racistes quotidiens, ce serait beaucoup mieux.

Je suis conscient du fait que la Cafat, est un lieu privilégié, dans le sens où des gens des diverses communautés calédoniennes se côtoient et œuvrent ensemble avec harmonie et intelligence.
Ce n’est pas le cas partout.
Alors merci de relayer ce message.

Denis Muckensturm

EDIT du 7 août 2009

Voir l’article LNC du 6 août 2009

4 réflexions au sujet de « TEMOIGNAGE – Une gamine de 14 ans victime du racisme anti-zoreille »

  1. J’ai été particulièrement touché parce que je viens de lire. En effet, cela me rappelle tristement mon séjour de 2 ans (affectation du au métier de mon père) en Nouvelle Calédonie; j’ai subit le même genre d’agression avec mes premiers voisins là bas. La situation était tellement tendue que nous avons du déménager… bref, je passe les détails. Mais le racisme est bel et bien présent en Nouvelle Calédonie. Être sur une île ne signifie pas être dans un monde « peace and love » , nous ne sommes pas les bienvenus malheureusement… une fois on m’a secoué comme un pommier et on m’a dit  » c’est pas la France ici alors barre toi ». Le message a été clair, mais il ne faut pas croire que tout le monde va là bas par pur plaisir. Il ne se sente pas français mais juste citoyen Calédonien alors je ne leur souhaite qu’une chose avoir leur indépendance et se débrouiller entre eux. c’est dommage parce qu’il y a beaucoup de belle chose là bas et malgré ce que j’ai pu dire auparavant j’ai rencontré beaucoup de gens bien là bas et ouvert d’esprit. Cependant le racisme prédominant là bas gâche tout et je sais que je n’y remettrai jamais les pieds.

    1. Je ne vais pas me lancer dans une diatribe contre la Nouvelle-Calédonie vu que j’adore cette île que je considère comme ma terre d’adoption mais c’est clair que vivre sous les tropiques ne signifie pas forcément vivre au Pays des Bisounours !
      De Gaulle (un mec à la mode en ce moment) a dit de la Calédonie que c’était « une bande de terre peuplée par une bande de cons » ; je ne serai pas aussi radical dans mon jugement. Concrètement je pense qu’il n’y a ni plus, ni moins de cons ici que n’importe où ailleurs mais du fait du confinement inhérent à toute île on les croise sans doute plus facilement… Même après plus de 30 ans de Calédonie je tombe encore parfois sur des abrutis qui me balancent du « enculé de zoreille » à tout va ; avec le temps je devrai être vacciné contre ces grandes gueules au QI d’huîtres défraichies, et bien non, face à ce genre de crétineries je continue à aller au contact.
      Oui le racisme existe en Calédonie comme ailleurs mais il n’est pas non plus omniprésent ; des excès comme celui que je cite dans ce post restent, fort heureusement, des cas isolés ; la grande majorité des calédoniens (de naissance, d’adoption ou de coeur), toutes ethnies confondues ne demandent qu’à vivre ensemble dans le calme et la tranquillité.
      Je suis désolé si ton passage sur le Caillou t’as laissé une aussi mauvaise impression mais je n’hésite pas à affirmer haut et fort que la vie ici est agréable quand on a réussi à se faire accepter et à s’intégrer. Pour ma part je suis tout aussi affirmatif que toi en disant que jamais je ne retournerai vivre en Métropole et le plus marrant c’est justement que ma principale raison est la même que la tienne : le racisme.

  2. affligeant de lire des choses pareilles mais pas plus que sur l’ile de la réunion ou la connerie anti zoreille est d’autant plus affligeante,bref des dégénérés il y en a partout me direz vous mais beaucoup plus au m2 ici…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s