USTKE – Et ça CONtinue ENCore et ENCore

Il était impensable que les agités du bocal de l’USTKE (le Steak pour les intimes qui le méprisent) ne profitent pas de la visite de la nouvelle Secrétaire d’Etat à l’Outremer, Marie Luce Penchard, pour tenter une démonstration de force (bien entendu « pacifique » comme d’habitude… et oui la « force pacifique » est une notion spécifique à ces illuminés politico-sociaux) ; oui mais non parce que le Haut Commissariat, fidèle à sa nouvelle politique de fermeté, a décidé de ne plus laisser une minorité d’excités troubler l’ordre public et a interdit toute manifestation pendant la visite ministérielle.

Que réclame le Steak ? La libération de Gégé Le Barjot tout simplement ! Ce qui prouve une fois encore qu’ils n’ont rien compris le pouvoir exécutif et l’autorité judiciaire étant deux choses distinctes, en clair le pouvoir ne peut pas annuler une décision de justice… Mais bon il faut dire aussi que l’espèce de dégénérée du bulbe qui assure la présidence par intérim (en attendant le retour du grand Gégé) m’a l’air largement aussi givrée que son illustre président (je ne sais pas le nom de cette folle et n’ai aucune envie de le savoir)… A croire qu’une des conditions de recrutement chez le Steak est un sérieux déficit neuronal !

Résultat des courses les Steakistes ont été repoussé sans ménagement par les forces de l’ordre. D’aucuns diront que les gendarmes ont eu la main lourde mais connaissant les habitudes du Steak je dirai que face à un danger potentiel il vaut mieux prévenir que guérir, un peu de lacrymo ça débouche les bronches c’est excellent en ces temps de grippe ! A ce que je sache il n’y a eu aucun blessé chez les Steakistes… Il n’en fallait pas plus toutefois pour que le Steak saute sur l’occasion de cette « répression coloniale » pour mettre le feu aux poudres ! (Voir les articles LNC du 29 juillet 2009 et du 30 juillet 2009)
Au fil des jours les manifestations Steakistes se sont fait plus violentes avec la journée de vendredi en point d’orgue, la circulation étant paralysée par les blocages et les affrontements à répétition entre manifestants et forces de l’ordre tout au long de la journée. Les Steakistes allant même jusqu’à caillasser un camion de pompiers venu portés secours à des blessés, et le pire c’est qu’il y a toujours des abrutis pour trouver un moyen de justifier les débordements plutôt que d’avoir l’humilité et l’intelligence de dire « Oups on a fait une connerie » mais bon comme je l’ai dit plus haut la notion d’intelligence est étrangère au Steak. (voir l’article LNC du 1er août 2009)

Face à un tel étalage de connerie je me demande ce que cherche le Steak ? Surement pas le dialogue social, Marie Luce Penchard était d’accord pour recevoir une délégation USTKE mais à l’expresse condition que tous les blocages soient levés (ce qui est somme toute assez logique, les recevoir en l’état reviendrait à cautionner leurs agissements). Moins encore une quelconque reconnaissance de la part la population, les blocages et affrontements ne font qu’attiser les haines latentes et créer de nouvelles tensions (le summum ayant été atteint samedi quand les habitants de Montravel ont manifesté pour que l’USTKE cesse de considérer leur quartier comme un camps retranché). Alors quoi ? Purement et simplement à foutre une merde monstre sur le Territoire, il n’y a que par la menace et la violence qu’ils parviennent à s’exprimer il serait peut être temps que nos politiques réalisent que le Steak est de plus en plus une menace pour la paix civile.
D’ailleurs nos chers politiques ont été d’une discrétion totale sur les événements de ces derniers jours… Auraient-ils peur de froisser certaines sensibilités ??? A force d’adopter la politique de l’autruche face aux dégénérés du Steak ils vont finir par devenir complices d’un embrasement. Pour le moment les anti-Steak, mêmes parmi les plus virulents, ont l’intelligence de ne pas répondre aux provocations répétées de ce pseudo-syndicat mais à force de pousser le bouchon toujours plus loin rien ne garanti qu’un jour ou l’autre le ras-le-bol prenne le dessus et pousse à commettre l’irréparable… C’est loin d’être ce que je souhaite, bien au contraire il serait temps d’apprendre à construire ensemble ce pays autrement que sur le papier… mais ensemble ne veut pas forcément dire avec n’importe qui !

Où sont les anti-Steak qui ont manifesté contre les méthodes du syndicat avant l’incarcération de Gégé le Barjot ? C’est aujourd’hui qu’il faut se mobiliser contre le Steak sans mélanger les genres (inutile d’affirmer son soutien à Pierre, Paul ou Jacques comme rempart aux débordements) ; qu’ils tirent des leçons des erreurs passées (la fameuse marche anti-Jodar devenue pro-Naisseline) et je peux affirmer haut et fort qu’ils auront une mobilisation massive de la population pour demander aux autorités politiques de se sortir les doigts du cul !

On pouvait espérer que le week-end (et l’absence de ministre à épater) serait profitable à un apaisement mais visiblement c’était sans compter sur le lavage de cerveau des Steakistes ! C’est une nouvelle semaine chargée en perturbations en tout genre qui s’annonce même si pour le moments les troubles semblent se limiter à la Zone Industrielle de Ducos et sa périphérie immédiate (Numbo, Anse Uaré)… Mes amis il va falloir prendre son mal en patience et ne pas tomber dans le piège que nous tend une minorité imbécile.

Voilà c’était mon coup de gueule du lundi matin… Certes pas des plus objectifs mais je ne fais qu’exprimer une opinion personnelle et un ras le bol grandissant face à une bande de crétins décérébrés qui se prennent pour les rois du monde ! N’y voyez pas un quelconque appel à l’intolérance, je n’ai pas pour habitude de respecter ceux qui ne me respectent pas et si parfois le mépris est la meilleure réponse face à la connerie je peux vous assurer que tout déballer ça fait aussi un bien fou !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s